Une échelle de quartier :
Le quartier constitué de maisons et petits immeubles dans lequel ce projet s’implante montre une alternance de murs de clôture et de dégagements offrant des vues sur les jardins intérieurs. La proximité du canal de Dijon lui confère une qualité particulière.
Ce rythme urbain, très qualitatif, est affirmé par l’usage récurrent de pierres appareillées.
Ainsi l’implantation du projet permet également de créer une transition entre l’immeuble collectif et la maison à étage voisine. Le bâtiment présente une façade de 14m de large sur la rue en R+3 et une succession de maisons en R+1 à l’intérieur de la parcelle.

Le projet se décompose en deux entités distinctes : la première sur rue regroupe quatorze logements dans un bâtiment collectif à R+3. Tous les logements possèdent une double orientation et sont desservis par un escalier éclairé naturellement. Les paliers de chaque niveau sont éclairés par une large baie en façade, participant à cet effet d’ouverture voulu dans le projet.
La deuxième partie du projet est constituée de six maisons de ville duplex en bande comportant un RDC et un étage ; chaque maison possède un jardin exposé au sud-ouest.
Nous avons proposé de construire un bâtiment avec une façade en béton blanc préfabriqué et matricé dont le grain et la teinte se rapproche de ceux des clôtures voisines. Dans les niveaux supérieurs le calepinage des panneaux et des ouvertures vitrées suffit à dessiner une géométrie sobre et élégante. Il s’agit d’une construction en prémur isolé. L’ensemble a été dessiné et contrôlé en amont pendant les études pour maitriser autant le cout de la construction, les délais, le planning de chantier serré que pour maitriser l’aspect minéral et durable de la peau béton.

Programme / Economie de projet :
On trouve dans cette opération 6 T2, 6 T3, 6 T4 et 2 T5. Les maisons sont toutes des T4 en duplex, sauf la dernière au sud qui est un T5.
Il s‘agit d’un projet avec une approche économique intégrée dès l’origine. Le prix définitif de la construction est de 1 200 € / shon. Le travail de préfabrication nous a permis d’offrir des finitions qualitatives pour un budget serré et maitrisé, menuiserie bois, parquet sur chant (sol résistant et qualitatif) dans les parties communes.
C’est ce travail de conception économique qui fait la réussite de ce projet à l’architecture simple et qualitative. La réussite technique de ce projet tient aussi certainement dans l’usage en amont d’un logiciel BIM, qui a permis de modéliser l’ensemble des panneaux préfabriqués béton et d’anticiper ainsi les imbrications de panneaux.

DISTINCTIONS
Regards sur l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018 :
Retenu pour le Vote du Public en ligne, catégorie : Habiter ensemble

♥ VOTE DU PUBLIC

RESSOURCES

♦ Présentation et vidéo sur le site Regards sur l’Architecture et l’Aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018, catégorie Habiter ensemble

♦ Notice dans la publication du Palmarès régional 2018, p.22-23 : Regards sur l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018

Programme

Construction de 20 logements : 14 appartements collectifs, 6 maisons de ville, locatif social

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1 560 m² Shon

Coûts

1 895 000 € HT

Crédit photos

© Cyrille Weiner

Date de mise à jour

27/11/2018