4 pavillons T3 accessibles PMR - Saint-Benin-d'Azy

58270 Saint-Benin-d'Azy Saint-Benin-d'Azy

Présentation du projet

La Communauté de Communes des Amognes s’est engagée dans la réalisation d’une opération atypique, la construction de 4 logements T3 adaptés aux personnes âgées à mobilité réduite. Ces maisons individuelles sont destinées à des personnes désireuses de se maintenir à leur domicile le plus longtemps possible.

Tout naturellement, l’implantation de ces pavillons s’est faite sur une parcelle, propriété de la Communauté de Communes, proche de l’EHPAD. Cette proximité de lieux facilitera l’accès à l’accueil de jour de l’établissement et aux activités qui y sont dispensées.

Située à l’angle des rues Henri Barbusse et des Brosses et proche du supermarché, l’opération marque l’entrée de la commune de Saint-Benin-d’Azy. Elle s’impose alors comme une séquence urbaine structurante alternant les volumétries, les vides et les pleins, les textures et les teintes.

Le jeu des volumes et le traitement des façades de chaque pavillon en terrasse, paré de lames bois pour la zone cuisine/séjour et à couverture et bardage métallique pour la zone garage/salle d’eau/chambre créé la diversité architecturale propre à qualifier une des entrées du bourg.

Les décalages dans la profondeur du terrain tant sur le domaine public que sur l’espace privé privilégient une certaine intimité naturelle entre les habitations. Ce « déboîtement » permet de bénéficier d’une orientation SUD tout en assurant une protection solaire d’été de la terrasse privative.

Quatre arbres positionnés dans l’axe des cuisines conforteront le rythme de cette nouvelle séquence urbaine. Pour autant, une certaine transparence du hall d’entrée maintient une relation visuelle entre espaces privatifs extérieurs et domaine public rue Henri Barbusse.

Le fonctionnement privatif du logement en lui-même est subordonné à la division en zone jour et zone nuit. La distribution intérieure assure une fluidité des déplacements. L’ouverture de la cuisine sur la rue permet de s’informer du visiteur. Aucune clôture ne viendra briser cette liberté d’usage. Quelques haies matérialiseront à l’arrière de la parcelle, le domaine de chacun. En harmonie avec l’environnement forestier proche, les teintes retenues pour les façades seront de tons naturels, bardage bois vertical et petites ondes sinusoïdales de teinte gris zinc pour les bardages métalliques.

Accessibilité

La conception des logements a privilégié une fluidité des déplacements, les portes coulissantes et les larges dégagements permettent une déambulation aisée. Des espaces appropriés facilitent les manœuvres des fauteuils roulants.

La douche « à l’italienne » a prévalu à la baignoire pour l’accessibilité. De même, la cloison séparative entre le sanitaire et la salle d’eau est facilement démontable de sorte qu’une évolution vers plus d’espace est permise.

L’ensemble des occultations des baies est à manœuvre électrique sur télécommande.

Le choix des matériaux (carrelage, faïence toute hauteur dans la salle d’eau, peinture sur fibre de verre pour les autres parois, menuiseries PVC, etc ) doit faciliter la vie des occupants et leur autonomie.

Définition technique / Durabilité / Qualité thermique

L’opération répond à la réglementation thermique 2012, équivalente au Label BBC avec isolation et étanchéité à l’air renforcées, production d’eau chaude solaire, orientation des ouvertures au sud et à l’ouest, confort d’été par pergolas bois et végétation grimpante à feuillage caduc.

Les tests d’étanchéité à l’air réalisés en phase intermédiaire de chantier se sont révélés conformes aux exigences réglementaires.

La consommation annuelle en chauffage + eau chaude sanitaire + ventilation + électricité ne devrait pas excéder 1300€/an.

L’ensemble des matériaux, principalement naturels, constitue une démarche environnementale durable et responsable à savoir :

  • gros-œuvre limité aux fondations et donc à faible impact sur le site ;
  • ossature bois, isolation laine de bois, bardage bois Douglas du Morvan, sans traitement et brut de sciage ;
  • traitement des eaux pluviales par tranchée drainante limitant les rejets au domaine public ;
  • récupération de l’eau pluviale dans citerne 1000L destinée à l’arrosage des parcelles ;
  • chauffage gaz par radiateurs eau chaude  et production d’eau chaude sanitaire à partir d’une chaudière basse température à condensation et capteur solaire ;
  • comptages des énergies pour chaque usage, éclairage, appareillages ménagers, chauffage ;
  • peinture et revêtements muraux aux normes environnementales ;
  • carrelage dans l’ensemble des pièces.

(Pascal Mallard)

http://pascalmallard.fr/

Programme

Construction de 4 Pavillons T3 accessibles

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

320m² (surface de plancher), 400m² (surface hors oeuvre)

Coûts

618 000 € (TTC)

Crédit photos

Pascal Mallard

Date de mise à jour

25/11/2016