accueil périscolaire et local associatif - Vinsobres

26110 Vinsobres

Bois, paille, chaux et terre. Le bâtiment public qui abrite depuis l’été 2018 le service d’accueil périscolaire assuré par l’ALSH(*) et le siège de l’association L’Abeille Vinsobraise, est fait de matériaux durables. Le projet répond ainsi aux souhaits de la commune de Vinsobres : limiter l’empreinte écologique du bâtiment et préserver la santé de ses occupants, en premier lieu celle des très jeunes enfants qui le fréquentent sur les temps périscolaires.
Certifié Bois des Alpes, le bois (de l’épicéa, du sapin et du pin sylvestre) est présent dans la structure et le second œuvre. Les cloisons intérieures sont montées sur une ossature bois et recouvertes avec des panneaux de plâtre type Fermacell. Les faux plafonds sont en bois massif (panneaux 3 plis). Couverte de tuiles canal, la toiture est un assemblage de panneaux isolants en bois, préfabriqués en atelier et reposant sur une charpente en bois massif. La structure à ossature bois des murs périphériques est remplie en bottes de paille provenant de la Drôme. La paille est recouverte, à l’intérieur comme à l’extérieur, par plusieurs couches d’enduit de chaux et de terre. L’enduit protège la paille, assure la respiration des murs et un complément d’isolation. Les propriétés naturelles de régulation hygrométrique de la paille, de la chaux et de la terre participent du confort intérieur ressenti par les usagers.
Avec sa couverture à quatre pans, le bâtiment bénéficie d’un grand et haut volume central. Modulable grâce à deux paravents amovibles en bois, cet espace sert au quotidien aux activités périscolaires de l’ALSH, mais aussi exceptionnellement, à L’Abeille Vinsobraise comme lieu d’animation (spectacle, conférence…). Il est entouré par quatre zones plus petites abritant bureaux, salles d’activités et autres locaux communs. Déjà, le partage des locaux était d’usage dans le ‘‘1000 club’’, le bâtiment qui hébergeait les deux structures jusqu’alors. Trop vétuste, il ne pouvait être réhabilité et a été démoli. La commune a fait le choix de reconstruire sur le même site, sa localisation en relation directe avec l’école à l’ouest et un jardin d’enfants au sud étant très appréciée.
Les baies vitrées de l’espace central sont en léger retrait de la façade et à couvert du débord de toiture. Des claustras en bois filtrent la lumière en provenance de ces fenêtres. Lors des périodes de fortes chaleurs, ils permettent sans risque d’intrusion de les laisser ouvertes la nuit et de ventiler. Le confort d’été est assuré même si les usagers regrettent un manque de lumière naturelle. L’équation n’est pas simple à résoudre. Retenons qu’avec ses matériaux et principes bioclimatiques, le bâtiment fait preuve d’une grande sobriété.

(*) ALSH : structure d’accueil de loisirs sans hébergement

Texte CAUE de la Drôme

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

230 m2

Coûts

Coût d'opération : 510 519 € HT dont 407 925 € HT de travaux

Crédit photos

Atelier d’Architecture Ugo Nocera et CAUE 26

Date de mise à jour

05/06/2020