Agence régionale du Crédit Agricole - Auxerre

16 Boulevard de la Marne, 89000 Auxerre

Architecture du XXe dans l’Yonne

L’implantation du siège régional du Crédit Agricole s’inscrit dans un contexte où de grands groupes industriels et financiers procèdent à une déconcentration de leurs services, souvent dans un cadre plus proche de la campagne. Le bâtiment comprenant 6000 m2 de bureaux est situé sur les hauteurs d’Auxerre, aux limites de la périphérie : les voies d’accès nord et une zone commerciale proche n’ont pas encore fait perdre tout son intérêt au site, qui conserve un point de vue privilégié sur son environnement. Les trois modules de trois niveaux chacun sont reliés par des passerelles et des circulations verticales regroupées dans quatre tours cylindriques. Les halls d’accueil et les salles de réunion profitent au rez-de-chaussée de la vue sur le patio ; ils sont différenciés par leurs masses de béton brut qui les préservent des regards extérieurs. La distinction et l’articulation claire des volumes est accentuée par un jeu d’opposition : les masses hermétiques du rez-de-chaussée sont en partie enterrées, dominées par les trois modules dotés de vitrages réfléchissants ; ceux-ci contrastent avec la verticalité et le brutalisme des tours de circulation. La puissance du bâtiment est également liée à sa prise au sol limitée (chaque cube repose sur un plot central), les porte-à-faux accentuant la mise en scène du côté de l’entrée principale.

Cet édifice illustre une évolution de l’immeuble de bureaux : Andrault et Parat dépassent l’habituel parallélépipède vêtu d’un mur-rideau, et proposent une conception plus attentive à l’implantation, à l’ambiance et à l’espace de travail. Le désir de casser la volumétrie traditionnelle de ce type de programme, et d’exprimer les différentes fonctions de façon expressive, est clairement perceptible. Cette approche sculpturale, représentative d’une tendance de l’architecture des années 1970, est d’autant plus pertinente qu’elle s’assortit d’un traitement paysager particulièrement bien étudié. La relation entre les architectes et le Crédit Agricole fut fructueuse, puisque cette réalisation fut suivie de la construction de deux agences locales à Sens et Joigny (voir p. ), ainsi que de l’agence régionale de Saint-Jean-de-Bray, près d’Orléans, en 1974.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007- Éditions Picard –  2008


Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

6 000 M2

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

03/11/2016