Aménagement de la place Graslin - Nantes

Place Graslin, 44000 Nantes

Sélectionné au Prix départemental d’architecture d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique 2014 du CAUE 44.

Conception : AUP (Yves STEFF, architecte) et Nicolas FÉDORENKO, plasticien

Dessinée par Mathurin Crucy, la place a depuis la fin du XVIIIe siècle pour fonction première de mettre en scène le théâtre, construit par le même architecte, au cœur d’une vaste opération immobilière du promoteur Jean-Joseph-Louis Graslin.

En forte pente, aboutissement de huit rues portant des noms d’écrivains et de dramaturges, elle a la forme d’un rectangle prolongé au sud par un hémicycle, et est bordée de six immeubles aux façades uniformément réglées.

Longtemps pavée, puis bitumée autour d’un rond-point pauvrement fleuri, la place était devenue un carrefour routier. Elle a aujourd’hui retrouvé sa vocation d’espace public de déambulation, d’animation et de représentation, magnifiant la façade restaurée du théâtre.

Un dallage de granite unifie et lisse les sols de la place et des rues avoisinantes. Huit candélabres « lustres » monumentaux en fonte peinte élèvent jusqu’à huit mètres des verreries blanches le jour, colorées le soir. Seize vasques de fonte portent des plantations buissonnantes. Une fontaine circulaire en fonte, intégrée au sol, s’anime des silhouettes acrobatiques de six danseuses « matissiennes » en bronze. La nuit, aux éclairages rougeoyants des lustres s’ajoutent les projections au sol d’œuvres lumineuses tournoyantes.Malgré le maintien, peut-être provisoire, d’un cheminement automobile délimité par des potelets métalliques, la place redevenue piétonne s’anime à nouveau, offerte le jour à l’imagination de la ville, prélude vespéral aux spectacles de la nuit. (texte : Christophe BOUCHER, CAUE 44)

Programme

Valorisation de la place en respectant les principes initiaux établis par l’architecte Crucy lors la création de la place en 1787

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

5000 m2

Coûts

2 300 000 € (HT)

Crédit photos

CAUE de Loire-Atlantique

Date de mise à jour

28/07/2015