Aménagement de la place et de la rue principale - Faucogney-et-la-Mer

Place Poirey, 70310 Faucogney-et-la-Mer

Programme :

Le schéma d’aménagement urbain de caractère est une étude globale à l’échelle de la commune. Elle a pour ambition de fonder un projet de développement s’appuyant sur les différentes potentialités de FAUCOGNEY-ET-LA-MER, suscitant une vie culturelle et sociale plus riche en réinvestissant les espaces publics, en restaurant les petits monuments et les places, en incitant à la rénovation du parc privé et au maintien des habitants tout en générant une nouvelle attractivité.

Objectifs :

  • Valoriser le cadre de vie des habitants, revitaliser le cœur de la petite cité et requalifier les espaces publics.
  • Permettre la coexistence et la sécurité des différentes pratiques : piétons, cyclistes, automobiles.
  • Améliorer l’accessibilité au centre ancien.
  • Mettre en valeur le patrimoine culturel, historique et touristique communal (édifices publics, bâti rural traditionnel, petits monuments et sites de caractère).

Projet et réalisation :

La place Poirey et ses rues adjacentes ont été retenues comme première phase du SAUC en 2015 pour être finalisées en 2017. Cœur du bourg, la place se prolonge par la rue Jeannot Lamboley. La continuité architecturale qui la caractérise s’enroule autour de la roche dans une mise en scène naturellement incurvée dessinant une «goutte d’eau de maisons » au pied de l’éperon rocheux de l’ancien château.

L’ensemble bâti se caractérise par une unité d’époque enrichie d’une diversité de déclinaison des éléments de modénature des façades et des seuils. La pierre dans sa diversité de teintes et de formes est le matériau emblématique omniprésent de cette séquence fortement minérale.Un effacement des trottoirs permet au projet de redessiner un espace public partagé de façade à façade qui met en valeur les caractéristiques des lieux et ses singularités.

Les seuils sont traités de façon individuelle dans le cadre du réaménagement des rues. Les dalles de grès au sol à l’interface entre espace privé et espace public (mise à distance, entre-deux qualitatif et démonstratif de l’opulence de chacun) accompagnent chaque seuil de porte. Les bancs de pierre à l’interface entre espace privé et espace public s’égrainent le long de l’aménagement. Un mobilier qui traduit des liens qui se jouent au quotidien sur l’espace public (banc de maison accolé à + banc isolé ou détaché, banc à proximité d’un monument, à un carrefour).

Les Fontaines publiques sculptées comme celle de la place Poirey contribuent à la mise en valeur de l’espace public et à son animation sonore telle la fontaine sculptée par l’architecte vésulien Gruyer, qui trouve dans l’aménagement un nouveau statut.Un espace stabilisé central longé de bancs et de plantations (un tilleul, des plates-bandes de vivaces) marque une pause dans la grande largeur de la place et permet d’intégrer le monument aux morts déplacé à l’occasion du projet de manière à retrouver un appui, sans flottement.

Texte Digitale paysage

Opération retenue pour le prix de l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018, cf. fascicule regards sur l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018 p. 10

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

700 m2

Coûts

600 000 €

Crédit photos

DIGITALE Paysage

Date de mise à jour

08/11/2018