Aménagement des espaces publics de la presqu’île de Caen - Caen

rue Dumont d'Urville, 14000 Caen

Mention spéciale de la catégorie « Aménagement » du Palmarès de l’architecture et de l’aménagement du Calvados 2018. Cet aménagement est la création d’un vaste espace central, libérant les vues, lissant les échelles et créant un vide qui donne une unité au lieu. L’espace public de la presqu’île de Caen a été primé pour sa globalité, sa cohérence d’ensemble et sa relation à cet espace en devenir.  

La pelouse, ouvrant la vue au nord sur l’Abbaye aux Dames, est élémentaire.

L’absence totale d’éléments de référence d’échelle met les grands bâtiments du site dans une situation spatiale singulière. Si l’équipe de paysagistes redoutait les confrontations, l’abstraction de ce vide a finalement créé une unité.

L’ouvrage est rudimentaire et cette revendication peut paraître dérisoire. Pourtant il a atteint le seuil critique de cette essence. Cela tient à l’horizontale parfaite qui a été tendue d’une rive à l’autre.

L’horizontale n’est pas une solution naturelle sur ces terres de remblais aux formes irrégulières, où se sont inscrits progressivement rues et bâtiments. C’est même en contradiction avec certains automatismes de la profession dont elle a décidé de faire table rase.

L’artifice de ce nivellement confère une grandeur à cet espace public majeur, et le met en relation directe avec un contexte exceptionnel. De sorte qu’une pelouse dressée n’est ni un espace vert ni la partie d’un parc, ni l’évocation forcée d’une prairie historique.

(texte Michel Desvigne Paysagiste)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

11 400 M2

Coûts

24 000 000 euros

Crédit photos

G. Leuregans (photos 1 à 8) ; Inessa Hansch (photo 9)

Date de mise à jour

28/06/2018