Archives départementales et bibliothèque municipale - Mâcon

Place des Carmélites, 71000 Mâcon

Architecture du XXe en Saône-et-Loire

La haute tour des archives (52 mètres), visible à des kilomètres à la ronde, est indissociable des décisions urbaines radicales prises dans les années 1960. Environ la moitié du plateau de la Baille, un quartier de la vieille ville constitué d’habitations jugées insalubres, fut rasé et reconstruit. Un couvent de carmélites du XVIIe siècle fit les frais de cette politique ; c’est à son emplacement que s’élèvent les archives départementales, associées à la bibliothèque municipale. L’affirmation monumentale de ce lieu de conservation de la mémoire collective érigé à la place d’un élément remarquable du patrimoine mâconnais, peut ainsi apparaître comme un beau pied de nez à l’histoire… La bibliothèque réside dans les deux bâtiments accolés au nord-ouest, reliés aux archives par une salle d’exposition commune bâtie sur pilotis qui abrite aujourd’hui la salle de consultation. La tour d’une vingtaine d’étages est dévolue au stockage des documents ; elle comprend également une salle de réception avec vue panoramique sur la ville.
La configuration adoptée, assez singulière ici compte-tenu de l’adjonction de la bibliothèque, ne constitue pas un geste architectural isolé : de nombreuses autres archives du territoire national édifiées dans les années 1960 ont en effet suivi les recommandations de la direction des Archives de France. Ce « programme-type » était souvent apppliqué par des architectes désignés par les maîtres d’ouvrages publics – par exemple un architecte départemental tel Henri Palazzi. Les impératifs de conservation et de mise en valeur des archives sont contraignants et évolutifs : le stockage vertical dans des tours est alors une solution communément adoptée, l’ouverture au public limitée, la mécanisation balbutiante. La multiplication des formats des documents, l’accueil d’un public plus nombreux et l’augmentation du volume des sources conservées ont depuis conduit les archives à procéder à des aménagements dans des bâtiments parfois difficilement modulables.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007- Éditions Picard –  2008

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

20/10/2016