Les archives, un grenier sur la ville - Bordeaux

Parvis des archives, 33100 Bordeaux

Installé à la Bastide, la « halle aux farines », un ancien entrepôt de stockage du XIXème siècle, a été construite au moment de l’essor du transport de marchandises par le train. Après avoir brûlée il ne restait que ses quatre murs, qui abritent désormais, après une lourde réhabilitation, les archives de la métropole.

La halle, bâtiment principal, a été réhabilitée pour accueillir 18 km linéaires d’archives qui se déploient en gradins dans d’impressionnants volumes en porte à faux sur la salle de lecture au rez-de-chaussée. Ces magasins d’archives sont décollés des murs d’origine, créant des failles dans lesquelles se glissent les circulations pour le personnel.

L’extension, réalisée en panneaux préfabriqués de béton brut striés, s’installe à l’équerre de la halle réhabilitée. Elle abrite l’accueil, les espaces réservés au personnel ainsi que ceux destinés à recevoir le public : salle de conférence, espace d’expositions.

Schéma de composition du projet ©CAUE de la Gironde

 

Les deux bâtiments sont percés de larges baies, occultées par des pare-soleils, qui ouvrent directement sur le parvis monumental. Celui-ci porte l’empreinte des rails qui transportaient les marchandises et dessinent aujourd’hui le rythme de l’aménagement paysager.

L’imposante surélévation à la structure béton vient poser ses parois translucides et sa toiture en zinc sur le toit comme un signal fort. Le stockage des documents est ici annoncée depuis la rue par cet élément « grenier ». Légèrement en recul du pignon de la façade, il laisse apparaître la forme de la toiture ancienne.

Clin d’œil à l’histoire du lieu, la glycine emblématique ornant la façade de l’ancien bâtiment, l’hôtel Ragueneau depuis 150 ans, a été bouturée et replantée pour recouvrir la structure métallique du parking vélos.

La mémoire du lieu est ici présente dans tout le projet, entre conservation et greffe contemporaine, pour affirmer le rôle solennel des archives et sa nouvelle place au cœur de la ZAC Niel en développement.

Ce projet a été primé lors de l’édition 2017 d’Agora, biennale d’Architecture, d’urbanisme et de design.

Programme

Réhabilitation d’un bâtiment et extension pour la construction des archives de Bordeaux Métropole

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

8 670 m²

Coûts

14 533 500€ ; soit 1676€/m²

Crédit photos

© Filip Dujardin

Date de mise à jour

25/04/2019