Centre d’accueil du « PRADO » - Nevers

1, rue de la Passière, 58000 Nevers

Palmarès de l’Architecture Contemporaine en Bourgogne 2013 – Projet mentionné, catégorie Activités

Le projet consistait à restructurer entièrement les locaux du PRADO pour l’accueil de personnes sans domicile fixe.

Cette opération s’inscrit dans un processus d’intégration progressive d’individus en marge de la société en leur créant des chambres autonomes et en réhabilitant entièrement un accueil de jour devenu trop petit, obsolète et désuet.

L’ensemble est situé à l’angle de deux rues proches de la gare. L’enjeu urbain est celui d’une implantation bien en vue dans un quartier constitué de bâtiments hétéroclites d’après guerre (39-45). Le point d’accroche est une maison du début du XXème siècle qu’il fallait réhabiliter et prolonger pour réaliser le programme.

Une volumétrie cubique et épurée, revêtue d’un matériau de briques de blanches moulées main propose un signal urbain qui capte l’attention sans la focaliser, qui est présent sans envahir.

Les percements sont ponctuels et variés : ils donnent à chaque chambre un point de vue circonstancié et qualifient la volumétrie.

La jonction avec la maison existante se fait par une intervention sur les couleurs : l’enduit d’origine a été peint en marron-mauve de façon à écarter la fonction habitat transformée pour l’occasion en fonction sociale. Le lien avec l’extension blanche se fait par ses éléments métalliques dont la couleur est marron foncé (portail artisanal, menuiseries alu, garde-corps…).
(Eric Arsenault)

Programme

Humanisation et extension du centre d’accueil du Prado (accueil sans domicile fixe) :  réhabilitation de 9 chambres, création de 7 chambres autonomes, bureaux et salle d’accueil

Année de réalisation

Surface(s)

867 m2

Coûts

780 000 € (HT)

Crédit photos

Christophe Deschanel, photographe

Liens pages web

Date de mise à jour

01/12/2016