Centre de conservation et d’études archéologiques - Lons-le-Saunier

133 rue René Maire, 39000 Lons-le-Saunier

Le bâtiment recèle les collections d’archéologie et de beaux-arts des musées lédoniens ainsi que le Service d’Archéologie du Jura.

La conservation des collections exige un contrôle très strict des variations hydrométriques et des dérives de température. Pour conserver les importantes collections archéologiques exhumées, nous avons simplement récréé les conditions de cet enfouissement en enterrant la construction dans le versant et en recouvrant les parties émergées, en murs d’une épaisse gangue de terre maintenue par des gabions d’éclats de calcaire, et en en toiture d’un champ de capteurs photovoltaïques.
Seuls les bureaux du Service d’Archéologie bénéficient d’une ouverture visuelle sur le paysage champêtre de Chille et d’une vêture pérenne en acier oxydé.
Une boucle géothermique forée en profondeur et une entrée d’air en puits canadien concourent également à une forte économie énergétique qui confère à cette réalisation la performance d’un bâtiment à énergie positive.
(Texte Reichardt-Ferreux architectes)

Prix :
♦ Palmarès de l’architecture et de l’aménagement FRANCHE-COMTE 2012 :

Lauréat catégorie Lieu de travail
Motivation du jury :
Ce projet expérimental allie la qualité architecturale à l’innovation technique dans un très haut niveau environnemental. Le choix de la conception et des matériaux apporte une réponse aux deux points du programme : une ambiance thermique et hydrométrique parfaitement stable dans les réserves et un confort d’usage des bureaux. Le projet démontre la pertinence d’une solution naturelle, par rapport à un dispositif technologique.
L’apport de lumière naturelle, l’ouverture vers le paysage et la maîtrise des rayonnements solaires apportent le maximum de confort aux bureaux.
Palmarès de l’architecture et de l’aménagement JURA 2011 :
Lauréat catégorie Construction publique – Technique
Motivation du jury :
  Projet primé pour sa qualité architecturale dans un site difficile. Le bâtiment illustre sa fonction et exprime le programme. Ce « bâtiment prototype « , en prenant des références archéologiques, apporte une réponse novatrice à sa fonction : la conservation dans un milieu stable, d’objets archéologiques, tout en offrant un confort d’usage dans les bureaux.

RESSOURCES :
Notice dans la publication du CAUE du Jura, p. 46 :
Palmarès de l’architecture et de l’aménagement Jura 2011
♦ Notice dans la publication régionale, p. 32 :
Palmarès régional de l’architecture et de l’aménagement Franche-Comté 2012

Programme

Conservation des collections d’archéologie, de peinture et de sculpture et bureaux du Service d’Archéologie du Jura

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1 846 m2 SU

Coûts

3 235 858 € TTC

Crédit photos

Nicolas Waltefaugle

Date de mise à jour

01/12/2016