Centre national de la mémoire arménienne - DECINES-CHARPIEU

32 rue du 24 Avril 1915, 69150 DECINES-CHARPIEU

Le Centre national de la mémoire arménienne (CNMA) est un équipement culturel construit au cœur de la communauté arménienne de la ville de Décines. La toponymie des lieux rappelle l’histoire tragique du peuple arménien, qu’il s’agisse de la rue du 25 avril 1915 comme de la place de la Libération proche et son monument aux victimes du génocide. Cet équipement a été conçu comme un lieu de conservation et de diffusion de la culture arménienne et de son histoire. Le positionnement du terrain, articulé entre la place de la Libération et la rue du 24 avril 1915, a amené la conception d’un projet intégré dans le tissu urbain en mutation (pavillonnaire, petits immeubles, constructions en chantier, etc.). Son architecture simple et lisible, compte tenu de la taille modeste de l’équipement, s’organise en deux volumes sur deux niveaux le long de la rue. L’espace d’exposition du hall se développe verticalement en affirmant la fonction muséographique de l’édifice, à l’image d’un signal dans le paysage urbain de ce nouveau quartier. L’identité arménienne transparaît particulièrement dans l’« écriture » de l’édifice, conscient de la nécessité de faire référence à sa culture sans tomber dans l’écueil historiciste. La typographie arménienne s’est imposée pour le traitement des murs extérieurs au moyen de panneaux en béton matricé réalisés à partir d’un moule reproduisant les motifs en creux ; chaque lettre étant volontairement altérée de façon à créer une texture. L’alternance entre les panneaux de béton noir et les vitrages en toute hauteur confère une forte identité au CNMA. Le hall accueille des expositions temporaires en rez-de-chaussée et oriente le visiteur vers l’étage par l’escalier principal le long de la cimaise d’exposition. Le restaurant demeure en étroite relation avec le hall, entre le jardin et le parvis. La médiathèque constitue un lieu de conservation mais aussi de diffusion sur l’histoire et la culture arméniennes. La double orientation de l’espace muséal lui permet en outre de bénéficier de la lumière du nord et d’une lumière réfléchie par des baies vitrées donnant sur le vide de l’exposition. Des salles de cours, une salle de danse et quelques bureaux pour les associations complètent ce programme.

Le Progrès du 21/10/13

Programme

Cet équipement associe une composante culturelle (espace muséographique et médiathèque) avec un équipement de vie associative (restautant, salle banalisée et bureaux).

Concepteur(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

914 m2 (SHON)

Crédit photos

Erick Saillet

Liens pages web

Date de mise à jour

24/01/2014