Centre nautique Paul Bert - Mâcon

Rue Pierre de Coubertin, 71000 Mâcon

Architecture du XXe en Saône-et-Loire

Le nouveau centre nautique fut construit en bordure de Saône, dans une zone située au nord de la ville qui était alors en plein développement. Cet ensemble dont les plans furent dressés dès 1947 est la première réalisation d’une série d’équipements de loisirs au bord de la rivière. Il sera complété par la suite par le Centre Régional d’Education Physique et Sportive (CREPS), auquel il est directement relié, ainsi que par un hôtel (ancien hôtel Frantel, fin des années 1960), tous deux du même architecte. Il comprenait à l’origine deux bassins, aujourd’hui comblés, implantés entre la galerie et l’aile en retour ; des photographies anciennes montrent l’élégant plongeoir de béton en V du bassin de compétition. Un bar-restaurant, des vestiaires, un garage à bateaux, des vastes jardins utilisés en solarium constituaient avec la piscine les principaux éléments d’un programme dont l’on perçoit les implications sociales et sanitaires. L’influence d’Auguste Perret apparaît à travers la mise en valeur de l’ossature et des panneaux de béton, dans le dessin régulier des travées ainsi que dans la présence d’éléments classicisants comme les corniches. La rotonde comporte une mosaïque étoilée au sol, et un bar curviligne en béton. Cet édifice harmonieux malgré quelques remaniements reste le témoin d’une architecture de béton rationnelle et adaptée aux besoins de son époque, conciliant classicisme et modernité.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007- Éditions Picard –  2008

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

20/10/2016