Collège Jules-Verne - Rivery

9 rue Jules Verne, 80136 Rivery

Présentation architecturale :

Jules-Verne est le premier collège certifié HQE de la Somme. Sur les quatorze cibles à atteindre de la norme HQE, quatre sont très performantes ; à savoir : la relation du bâtiment avec son environnement, la gestion de l’énergie, la gestion de l’eau et la qualité de l’air. L’établissement est également vingt pour cent plus performant par rapport à la réglementation thermique RT 2012.

Parti pris architectural :

La commune de Rivery est adossée au versant Nord de la vallée de la Somme. Elle se situe entre deux entités paysagères : le plateau picard en ligne de crête et les étangs des Hortillonnages en fond de vallée. La commune est organisée sous forme de lotissement de maisons et de jardins, la végétation y est abondante.

L’architecte, Rémi Ranson, a souhaité que le nouveau collège s’insère dans le quartier tout en proposant un caractère institutionnel qui le distingue de son environnement. Le paysagiste accompagne la volonté architecturale en proposant une identité végétale de bosquet qui harmonise l’ensemble du site et assure une séparation entre le collège et le quartier :

  • Les arbres existants ont été conservés et toutes les essences plantées sont locales
  • Le sol a été terrassé et modelé pour que les eaux pluviales s’infiltrent dans la terre ou ruissellent jusqu’à un bassin situé au point le plus bas du terrain

Les nouveaux bâtiments sont implantés le long d’un axe traversant : le parvis puis la cour. Cette dernière est protégée des vents dominants venant du Sud-Ouest et de l’espace public. La déclivité naturelle du terrain entre le Nord et le Sud est d’environ 6 mètres ce qui permet de réduire l’impact visuel de l’établissement en les encastrant dans des terrasses successives.

En termes de matérialité : l’architecture matérialise l’ensemble des éléments clés du programme par des volumétries identifiables.

Point clé : la synthèse BIM en phase exécution a permis de limiter et d’anticiper les erreurs sur le chantier tout en permettant une amélioration de la communication autour du projet.

Présentation paysagère :

L’accès au collège se fait depuis une respiration, un parvis fédérant plusieurs équipements rue Jules Verne ; à mi-parcours entre la place Jean-Jacques Rousseau et la place des jeux de boule.

L’aménagement des espaces extérieurs prend en compte une donnée majeure du site qui est sa déclivité naturelle d’environ 5,80 mètres. En effet, l’écoulement de l’eau a vocation de ligne directrice accompagnant le parcours du visiteur.

Une réflexion portée sur le nivellement des espaces extérieurs et sur les niveaux de seuils des différentes entités programmatiques nous a permis de construire et de dessiner des lieux distincts dont les limites s’appuient sur ces jeux de ruptures de niveaux. Chaque lieu est caractérisé par sa fonction et son ambiance.

Ces espaces extérieurs sont conçus comme des entités paysagères à l’échelle du collège. Ils sont décomposables en trois ensembles :

  • Les jardins pédagogiques au Nord du site
  • Le parvis dans l’axe du bâtiment
  • Le parc humide au Sud

L’élément majeur de la reconstruction est le volume du moucharabieh abritant le CDI qui est chevauché par un ruban boisé scénographiant l’image de marque du collège Jules Verne.

Programme

Déconstruction et reconstruction du collège Jules-Verne de Rivery, gymnase compris.

Dimensionné pour 550 élèves et 85 enseignants.

Certification : NF HQE Bâtiments tertiaires – niveau excellent en phases Programme, Conception et Réalisation

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

7670 m² SHON

Coûts

13 565 080 € HT

Crédit photos

Rémi Ranson, architecte

Date de mise à jour

06/12/2019