Commerces, bureaux, hôtel et logements dans l’ancien « Hôtel du Vercors » - Saint-Martin-en-Vercors

26 420 Saint-Martin-en-Vercors

L’ancien Hôtel du Vercors marque fortement l’entrée nord de Saint-Martin-en-Vercors. Par sa volumétrie importante et sa façade nord visible de loin. Par son implantation dans la pente du côteau et son alignement sur la route départementale RD103 qui structure le village… Et par son caractère patrimonial : bâti au début du XXe siècle, il est un témoignage précieux de l’époque des premiers développements du tourisme dans le massif vercusien. Il servit aussi en 1944 de poste de commandement civil et militaire à la Résistance du Vercors.
En 2003, la commune de Saint- Martin acquiert l’hôtel, alors fermé depuis plus de 20 ans. Des réflexions conduites dès la fin des années 90 avec l’aide du CAUE, l’ont en effet confortée dans sa volonté d’implanter là un programme mixant locaux d’activités et logements.

Six ans plus tard, le projet vient d’être livré. L’immeuble, entièrement réinvesti, abrite à présent deux locaux commerciaux, des bureaux, un bar-restaurant, un hôtel de neuf chambres et cinq logements locatifs.

Le projet s’articule autour de quelques grands objectifs :
• Réhabiliter l’ensemble du site, le bâti, mais aussi ses prolongements extérieurs (parvis, terrasses, parc de stationnement,) car l’impact visuel de l’hôtel est très fort.
• Retrouver la volumétrie initiale, très simple, du bâtiment : les adjonctions plus ou moins heureuses venues s’y greffer au fil du temps sont démolies. Une toiture à deux pans vient unifier l’ensemble du volume.
• Conserver l’aspect massif, en pierre, du bâtiment. Seul le dernier niveau, pour des raisons à la fois structurelles et architecturales, est reconstruit et réhaussé en ossature et bardage bois (du pin douglas).
• Adopter un découpage fonctionnel simple, différencier et hiérarchiser les accès aux différentes fonctions.

Signalés par des ouvertures élargies, les commerces sont en rez-de-chaussée, accessibles directement depuis la route.

C’est sur la façade nord, la plus emblématique et la plus visible, que se trouve l’entrée publique du bâtiment : celle des bureaux (au rdc), du bar et du restaurant (au premier étage), et de l’hôtel (au second). La partie centrale de la façade est en creux, abritée sous un large débord de toiture. Revêtue d’un bardage minéral noir, elle est largement vitrée et ses menuiseries sont en aluminum sombre.
Cette façade affirme son rapport étroit avec le site et le côteau : au niveau de la route, un parvis donne accès au hall d’entrée et à son ascenseur ; au dessus d’un mur de soutènement en pierre, desservie par un escalier et une passerelle, une terrasse vient prolonger le bar.

Les logements (1T2, 2T3, 2T4) tous en duplex, occupent les deux derniers niveaux. Des fenêtres en bandeau leur assurent une superbe vue panoramique sur le « berceau » de Saint-Martin ; un volume double hauteur confère aux séjours une belle qualité d’usage. Leur accès se fait par une cage escalier extérieure prise dans un claustras de lames verticales de douglas.
C’est aussi sur cette façade ouest, la moins visible, que se situe l’accès au silo et à la chaufferie à bois déchiqueté qui alimente l’ensemble du bâtiment.

 

Texte CAUE de la Drôme

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Surface utile totale : 1079 m² [dont 25 m² pour chaufferie bois et silo]

Coûts

1 878 663 € HT

Crédit photos

CAUE de la Drôme - agence B.Cogne

Date de mise à jour

14/12/2017