Construction de 40 logements (78) - Issou

78440 Issou

Le contexte

Les logements se présentent sur un site délimité par deux rues. Il s’inscrit dans un contexte bâti constitué d’un tissu pavillonnaire. Construit dans un quartier de la ville d’Issou, apprécié de son environnement, les habitants profitent paisiblement d’une tranquillité installée et agréable à vivre.
Les architectes ont souhaité conserver l’ambiance déjà présente dans le quartier et procurer aux futurs habitants une certaine intimité.
De ce fait, l’organisation des logements et l’aménagement paysager, ont un rôle important dans la relation extérieure au site construit. Ceci, vis-à-vis du voisinage et des passants aux regards curieux, mais également vis-à-vis des relations intérieures et de l’intimité de chaque habitant.

Les logements collectifs

Les bâtiments collectifs sont adossés le long de la limite parcellaire à l’est et sont orientés Nord-Sud. C’était le cas des bâtiments déjà existants dans le voisinage, ce qui permet de contrer tout vis-à-vis possible. Les maisons individuelles s’alignent et s’orientent comme les maisons à proximité de la parcelle. Ceci offre des habitations traversantes et orientées Est-Ouest, sans ouvrir de vues sur le voisinage. L’implantation des bâtiments a ainsi permit la création d’un axe traversant le terrain d’une rue à l’autre, offrant deux accès au site.
Les bâtiments de logements collectifs disposent tous d’appartements traversants orientés Nord-Sud. Certains bénéficient d’ouvertures à l’ouest dans les cuisines (les appartement en pignons). Les duplex sont équipés de grand séjours à double hauteur. Ils disposent à l’étage d’une mezzanine destinée à un usage libre selon la volonté de chaque habitant. Les parties communes sont éclairées et ventilées naturellement.

Les maisons individuelles

Chaque maison individuelle dispose d’un jardin à l’avant ainsi que d’un jardin privé a l’arrière. Elles bénéficient de prolongements extérieurs en terrasse, d’une loggia ouvrant sur le séjour et d’une loggia en prolongement de la chambre à l’étage. La cuisine s’ouvre sur une terrasse orientée est. Toutes traversantes, les maisons ne disposent d’aucun vis-à-vis et profitent d’un accès directe aux stationnement de véhicules depuis le jardin arrière. Le T4 s’étale sur quatre demi-niveaux, permettant d’avoir un séjour de 4m de hauteur sous plafond. Des normes PMR ont été prises en compte pour que le logement soit accessible aux handicapés et s’équipe d’un sanitaire avec siphon au sol.
Le dessin profilé des bâtiments tend vers une lecture simplifiée de la forme type d’une maison, un triangle reposant sur un rectangle. A cela, s’ajoute le traitement des murs extérieurs très épurés et homogènes. Les loggias seules, animent les façades aux vues des innombrables manipulations possibles des volets coulissants.

Les espaces extérieurs

Outre les bâtiments, un vrai regard a été porté sur les espaces extérieurs en terme d’intimité et de sécurité. Les places de stationnement sont disposées au bord de l’espace public afin de réduire les nuisances et les voiries coûteuses au projet.
Les sentes pour piétons sont larges, offrant sécurité et confort aux habitants. Ces dernières, serpentent entre jardins, bâtiments et aire de jeux qui occupent une part importante du terrain. Une décision assumée des architectes afin de valoriser la convivialité, le partage et le divertissement que procurent ces espaces extérieurs.
Il était important d’apporter à ces logements des locaux dans lesquels se logent les vélos, les poussettes, les poubelles, les boîtes à lettres et le matériel d’entretien des espaces verts. Sous forme de petites constructions, ces espaces se trouvent séparés des bâtiments tout en gardant une proximité confortable à l’usage. Conçus avec des proportions toujours identiques, ces espaces s’intègrent parfaitement dans le paysage créant un rythme entre pleins et vides.

 

Programme

Logements Collectifs.
Construction d’un éco-quartier de 32 logements sociaux.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

3 040 m2 SHON, 2 804 m2 SHAB

Coûts

4 936 000 € HT

Crédit photos

© CAUE 78

Date de mise à jour

07/10/2019