CRÈCHE BAB’IVRY - Ivry-sur-Seine

36 bis rue Gabriel Péri, 94200 Ivry-sur-Seine

 » Implanté au fond d’une cour d’Ivry-sur-Seine, cet ancien centre de tri de la Poste n’était qu’une coque vide en béton, à priori peu séduisante pour y aménager un espace dédié aux enfants. La première visite a éveillé notre regard comme un challenge auquel il fallait faire face : Le local brut était particulièrement sombre, très haut sous plafond, avec un noyau central d’accès aux logements qui dessinait une forme en U pour la crèche. Le local ne présentait pas de jardin, aucun espace extérieur pour les enfants. En revanche, une grande hauteur sous plafond était à la fois attrayante architecturalement et difficile à gérer pour l’aménagement d’une crèche. L’organisation spatiale que nous avons cherchée fut guidée principalement par ces 2 constats.

C’est ainsi que sont nés d’une part les patios qui apportent lumière, ventilation naturelle et végétation et d’autre part les petites maisons qui permettent d’apporter une échelle plus ludique et intime à certains espaces, les 2 visant à donner une identité propre à cette future crèche.

Les cabanes d’enfants accueillent les espaces de repos et de change conférant à ces espaces l’intimité requise. Elles ont été positionnées de façon à séparer les différentes unités, et à créer un arrière-plan, un paysage, depuis tous points de vue de la crèche. Les percements vitrés dessinent une farandole qui rend la surveillance possible entre l’intérieur des cabanes et les unités tout en renforçant l’identité de cette structure.

L’enchainement des maisonnettes séquence le couloir qui longe le noyau central des logements. La circulation est ainsi ponctuée de cabanes et de grandes baies vitrées donnant sur les espaces de vie : l’ensemble est relié par le « fil » anthracite des menuiseries des vitrages et les bulles vitrées des cabanes qui guident le visiteur tout au long de sa déambulation.

La crèche a été créée comme un petit village d’enfants, où les cabanes seraient leurs maisons, le plafond, leur ciel et les luminaires leurs étoiles. »

Texte : Kalus Roussel architectes

Année de réalisation

Surface(s)

850m²

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

© Kalus Roussel architectes

Date de mise à jour

26/09/2019