Crèche Colin Maillard - Saint-Genis-Pouilly

25 Rue Lucie Aubrac, 01630 Saint-Genis-Pouilly

Ce projet de crèche s’implante dans le pays de Gex, dans un nouveau quartier de Saint-Genis-Pouilly en pleine expansion.

C’est un équipement qui s’inscrit dans son environnement par une forme simple, linéaire et horizontale qui tranche avec la verticalité des plots d’habitation du quartier. Son insertion se caractérise également par la composition de son plan en redents qui lui permet d’épouser la forme triangulaire de la parcelle sur laquelle il prend place.

Le choix d’une ossature bois permet d’assurer le caractère sensible et esthétique du projet, en rythmant la façade principale. L’ossature permet aussi de répondre aux contraintes sismiques et s’associe à une structure en béton qui permet d’assurer une bonne inertie thermique. Ce savoir-faire technique, associé à une certaine sobriété apporte à l’ensemble une allure élégante appuyée par l’aspect chaleureux du matériau bois.

 

Une crèche à faible consommation énergétique

Une de ses qualités est également son statut de bâtiment passif qui lui assure une dépense énergétique annuelle extrêmement faible. Cela lui permet ainsi de décrocher le label THPE et le label BBC.

Sa conception est ingénieuse, le bâtiment s’étire en effet d’Est en Ouest et sa profondeur Nord-Sud est réduite. La conjugaison de ces facteurs favorise les apports solaires. La façade Sud, la plus ouverte, est protégée par les claustras et les débords de toiture qui permettent d’assurer une protection solaire en été tout en assurant un apport de chaleur suffisant en hiver. Pour réguler les pertes de chaleur, la façade Nord, à l’arrière du bâtiment est quand à elle, plus hermétique.

 

Programme

Création d’une maison d’accueil de la petite enfance. Cette structure permet d’abriter de manière régulière ou occasionnelle 45 enfants, ainsi qu’un relai d’assistantes maternelles.

Année de réalisation

Surface(s)

SHON : 883 m²

Coûts

Coût total (2.800.00€) ; Coût des travaux (1.700.000€ HT)

Crédit photos

Daniel Osso

Date de mise à jour

19/12/2017