CRÈCHE MUNICIPALE « LES LUCIOLES » À LUCÉ - Lucé

8 rue de Touraine, 28110 Lucé

Ce projet qui comprend une crèche, un parking et prévoit la possibilité d’extension de la crèche ultérieurement est issu d’un concours réalisé en 2011. 

La crèche est située dans un environnement urbain immédiat assez contrasté et hétérogène : habitat individuel, immeubles collectifs, équipements et implantée à côté de l’école Pierre Mendès France.

Son écriture architecturale contemporaine, sobre et élégante s’insère avec douceur dans le site, apportant une cohérence à son environnement tout en affirmant l’image d’équipement public. 

Bien que de faible hauteur (bâtiment de plein pied), l’équipement est signalé par un jeu de volumes simples mettant en avant les bâtiments de l’administration et des unités de vie, dont les volumes à deux pans de toiture se détachent, magnifiés par une hauteur plus importante.

Ces volumes encadrent le parvis et conduisent vers l’entrée. De nuit, leurs pignons, traités en polycarbonate, s’éclairent d’une lumière douce venant de l’intérieur.

Des terrasses/jardinières plantées d’arbustes et de fleurs d’où semblent émerger les bâtiments, accompagnent les façades côté parvis et parking et intègrent des bancs près de l’entrée.

Les unités de vie sont implantées en retrait, les locaux de service constituant une zone tampon entre elles et la rue. Elles bénéficient d’une orientation sud sur le jardin vers lequel elles s’ouvrent largement.

La lumière naturelle et les relations visuelles avec les espaces extérieures sont une composante forte du projet.

Les matériaux de façades : zinc naturel utilisé en continuité avec la toiture, bois, polycarbonate et  enduit clair créent un rythme et des ambiances variées (couleurs et textures).

Le projet se dévoile dans ses trois dimensions depuis les constructions voisines : la toiture végétalisée, comme une cinquième façade, participe à une démarche environnementale mais aussi, plus largement à une logique paysagère et culturelle.

Programme

Crèche municipale « Les Lucioles »

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

796 m2 (surface de plancher)

Coûts

1 616 000€ HT (valeur Juillet 2011)

Crédit photos

Basselier-Jarzaguet ©CAUE28

Date de mise à jour

01/10/2015

Groupe scolaire « Félix Tessier » - Sainte-Luce-Sur-Loire

49 rue Olympe de Gouges, 44980 Sainte-Luce-Sur-Loire

Projet présenté lors de la journée de visite « Equipements publics : Restaurants scolaires » organisée par le CAUE 44 le 25 novembre 2015.

Le pôle enfance se situe dans le nouveau quartier de la ZAC de la Minais à Sainte-Luce-sur-Loire. Ce nouveau quartier occupe une surface importante au regard de celle du bourg. Si un quartier peut revêtir un aspect monofonctionnel dans certain cas, c’est-à-dire à dominante résidentielle, un nouveau quartier, conçu à cette échelle, implique un rééquilibrage des équipements, bâtiments et espaces publics, pour répondre à l’arrivée de nouveaux habitants.
Au-delà de répondre aux nouveaux besoins, il s’agit d’apporter une qualité de vie pour les futurs habitants en prenant en compte la notion de proximité. Le pôle enfance récemment livré s’implante donc au cœur du quartier de la Minais, aux abords de l’axe de déplacement structurant qui traverse le quartier.

Le bâtiment abrite une école maternelle et élémentaire, un restaurant scolaire, un accueil périscolaire, un accueil de loisirs sans hébergement, un multi-accueil et une salle polyvalente accessible directement depuis l’extérieur.

Malgré la complexité du programme, le bâtiment exprime les différents usages, de la petite enfance vers l’école élémentaire, par une différenciation d’échelle en rapport avec la fonction de chaque partie du bâtiment.

Par exemple, la composition architecturale de la maternelle (forme de toiture, hauteur et détails d’architecture) renvoie à l’échelle de l’enfant encore petit : la classe perçue comme une maison, l’espace de transition entre la classe et la cour comme un entre-deux protecteur, les évacuations de toiture en forme de tête de loup comme une figure emblématique et récurrente dans les albums pour enfants, la cour aménagée comme une histoire qui se déroule. Le choix de matériaux, sobre et homogène, rend lisible ces différenciations liées aux usages.

Pour faciliter plus particulièrement les livraisons, le restaurant scolaire se situe dans la partie du bâtiment proche de la rue. Si les accès techniques et logistiques s’effectuent en façade nord et ouest à proximité de l’espace public (livraisons, gestion des déchets, entrée du personnel), les enfants arrivent au restaurant depuis le hall central du bâtiment, espace vaste qui permet le passage et le croisement aisés de plusieurs groupes d’enfants. Ils se répartissent alors en fonction de leur niveau (maternelle et élémentaire) par le biais de deux entrées autonomes de l’espace de restauration au-delà desquelles les enfants traversent obligatoirement les espaces d’hygiène (lave-mains et sanitaires). L’espace de restauration est divisible par une paroi phonique démontable qui permet d’envisager l’usage de l’ensemble de la salle réunifiée.

Portée par un choix de matériaux et une volumétrie intérieure adaptés à l’exigence acoustique, l’ambiance de la salle de restauration incite le calme. Ce ressenti est renforcé par le choix de la palette de couleurs, les luminaires qui renvoient à une ambiance domestique, la lecture fluide des parcours et leur aménagement (par exemple : les jardinières transparentes le long de la file d’attente du self) et l’expression sobre et claire de la signalétique. (texte : CAUE de Loire-Atlantique)

http://www.murisserie.fr/

Programme

Construction neuve d’un groupe scolaire composé de 16 classes (10 classes élémentaires et 6 classes maternelles), d’un restaurant de 420 places, avec production sur place, d’un multi-accueil de 40 places, d’un accueil périscolaire (APS) et d’un accueil de loisir sans hébergement (ALSH)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

5238 m2 (SHON) / Groupe scolaire et pôle enfance : 4389,32 m2 / Restaurant scolaire : 671,64 m2 (estimation ratio)

Coûts

9 924 096,61 € (HT, bâtiment+abords+VRD+cuisines)

Documents

Crédit photos

© CAUE de Loire-Atlantique

Date de mise à jour

05/07/2016

Parc de la ZAC de la Minais - Sainte-Luce-Sur-Loire

La Minais, 44980 Sainte-Luce-Sur-Loire

Projet sélectionné au Prix départemental d’architecture d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique 2012 du CAUE 44.

La ZAC de la Minais est un nouveau quartier vert à l’échelle de l’agglomération, en extension vers l’est de Sainte-Luce-sur-Loire, de part et d’autre de la route de Thouaré. L’objectif est d’accueillir 1 200 logements, avec une offre diversifiée, sur 52 hectares dont 13 d’espaces verts. Les préoccupations environnementales guident la réalisation de ce nouveau lieu de vie, à la fois proche du bourg et de la Loire.

Le quartier est conçu autour de la coulée verte formée par le ruisseau des Islettes, avec un parc paysager de 6,7 hectares autour duquel convergent les cheminements et se développent les densités les plus fortes. Le parc a été conçu pour un usage d’échelle métropolitaine.

Le cours irrégulier du ruisseau, qui descend depuis le nord vers la Loire, est interrompu en partie centrale par une voie qui le traverse et forme barrage, générant un vaste plan d’eau à la géométrie irrégulière. Une promenade de type remblai littoral, avec murets de pierre et garde-corps de métal, est agrémentée d’une terrasse vouée à la contemplation du site. En face, un cheminement piéton se prolonge par une jetée surplombant le lac.

Les cheminements doux serpentent à travers les zones enherbées, pour rejoindre les immeubles d’habitation et leurs jardins semi-privatifs. Plus loin, le ruisseau reprend sa course pour à nouveau s’élargir, accueillant des plantes de zone humide.

La végétation existante a été préservée, et complétée par des essences indigènes, naturelles ou rurales. (texte : Christophe BOUCHER, CAUE 44)

http://www.phytolab.fr
http://www.aup-urba.fr/

Programme

Aménagement du parc de la ZAC de la Minais

Année de réalisation

Surface(s)

ZAC de 50 ha dont parc de 10 ha

Coûts

2 950 000 € (HT)

Crédit photos

Patrick MIARA

Date de mise à jour

15/02/2013

Résidence Olympe de Gouges - Sainte-Luce-Sur-Loire

44980 Sainte-Luce-Sur-Loire

Projet sélectionné au Prix départemental d’architecture d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique 2012 du CAUE 44.

Le nouveau quartier de la Minais, créé par la commune de Sainte-Luce-sur-Loire pour accueillir 2 500 habitants, est conçu autour d’un parc paysager et d’une coulée verte. La résidence Olympe de Gouges, ensemble de 40 logements sociaux, s’inscrit dans l’objectif général d’assurer la mixité sociale et d’offrir un parcours résidentiel aux habitants de la commune et de l’agglomération.

A sa propre échelle, l’opération définit une diversité de typologies de logements, organisés et architecturés autour d’un jardin central collectif, isolé des voiries publiques.

En périphérie, une enveloppe bâtie quasiment continue présente des façades lisses et monochromes, composées avec un bardage bois en rez-de-chaussée et un bardage en métal gris anthracite pour les étages. Les volumétries décroissent depuis la rue avec un immeuble collectif de 28 appartements, sur quatre niveaux, un ensemble de 8 logements en duplex, et quatre maisons mitoyennes avec leurs jardins privatifs extérieurs et leurs terrasses donnant sur le jardin central. Les élévations intérieures, blanches et ponctuées des petits volumes bardés de bois des abris à vélos, montrent à l’opposé un jeu de volumes et de décrochements permettant l’organisation de terrasses, coursives et balcons aux garde-corps de métal. Les pare-vues, les écrans végétaux, les abris à vélos, les escaliers d’accès à l’étage, tout ici favorise l’individualité et l’intimité des espaces. (texte : Christophe BOUCHER, CAUE 44)

Programme

Construction de 40 logements sociaux : 14 T2 / 17 T3 / 9 T4 répartis en 23 collectifs, 13 intermédiaires et 4 individuels

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

2654 m2

Coûts

4 530 000 € (TTC)

Crédit photos

Patrick MIARA

Date de mise à jour

12/02/2013

Chambre des métiers de Loire-Atlantique - Sainte-Luce-Sur-Loire

5 allée des Liards, 44980 Sainte-Luce-Sur-Loire

Projet sélectionné pour le Prix départemental d’architecture et d’aménagement de Loire-Atlantique 2004 du CAUE 44.

Les qualités plastiques du béton, et notamment sa capacité à faire qu’une construction paraisse échapper aux lois de la pesanteur, sont aujourd’hui bien maîtrisées, mais restent largement sous-exploitées. Certains architectes continuent pourtant, comme quelques grands concepteurs du vingtième siècle, à choisir le béton comme matière première d’un travail plastique qui est le fondement de leur écriture architecturale.

Le nouveau siège social de la Chambre des Métiers de Loire-Atlantique matérialise une de ces expériences formelles et, au-delà, la possibilité pour cette architecture de répondre à des besoins pratiques.

Celui d’être repérable dans un tissu urbain des plus ingrats, en bordure de voie rapide et parmi les constructions les plus hétérogènes, est une première nécessité. La rupture, provoquée par l’étrangeté et la blancheur du projet, répond à cette attente de signal.

Le défi principal, qui consiste à dépasser le seul choc esthétique pour proposer des espaces de travail de qualité, est le plus difficile à relever. Grâce à la conception d’une architecture décloisonnée, riche de parcours, de perceptions et de rencontres possibles, les utilisateurs de ce bâtiment vivent au jour le jour le plaisir de sensations spatiales étonnantes, enrichissantes, dont l’espace et la lumière sont les stimuli premiers. Le pari de l’architecture est donc ici gagné, puisque la forme étrangement conçue, mystérieusement édifiée, s’avère une enveloppe hospitalière. (texte CAUE de Loire-Atlantique)

Programme

Siège de la Chambre des métiers de Loire-Atlantique : bâtiment administratif (bureaux et locaux d’accompagnement)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

4000 m2

Coûts

4 010 000 € (TTC)

Crédit photos

Stéphane CHALMEAU

Date de mise à jour

05/09/2016

Médiathèque-ludothèque « René Goscinny » et espace jeunes « Le patio ». - Sainte-Luce-Sur-Loire

Mail de l'Europe, 44980 Sainte-Luce-Sur-Loire

1er prix au Prix départemental d’architecture de Loire-Atlantique 2006 du CAUE 44. Projet présenté lors de la Semaine de l’Architecture 2007 du CAUE 44. Projet présenté lors de la visite « Bibliothèques en Loire-Atlantique » organisée par le CAUE 44 en 2007. Le parti architectural est ici en même temps un choix urbain. Le projet d’origine, de regrouper en une construction unique la médiathèque et l’espace jeunesse, a été scindé en deux éléments implantés de part et d’autre de l’axe historique du château, aujourd’hui hôtel de ville. La médiathèque est ainsi venue achever le mail de l’Europe, et a pu s’ouvrir sur la ville à travers sa façade nord transparente. Outre l’appel à y pénétrer, c’est la qualité de son éclairement qui est ici en jeu. Avec la même attention au contexte, les arbres existants ont été préservés, et notamment un pin autour duquel s’enroule le bâtiment. «Le projet est le résultat d’un travail rigoureux sur l’adaptation au site, d’une recherche de qualité d’usage dans l’organisation des espaces et de qualités d’ambiances faites d’un jeu de contrastes entre opacité et transparence, entre rigueur et souplesse, entre matière brute et ambiance feutrée. La rotule de verre cintrée autour du pin conservé répartit rationnellement les espaces dans un jeu de transparence, d’ouverture et de fluidité et guide la lumière au coeur de la médiathèque». Cette citation de ses concepteurs traduit l’esprit de ce travail, dans lequel la recherche de Haute Qualité Environnementale a aussi guidé les choix tout au long de la conception, avec par exemple l’emploi de pin douglas en façade ou la végétalisation des toitures, sans que jamais la technique ne se fasse sentir, et sans qu’aucune contrainte ne semble être venue appauvrir le projet. (texte CAUE de Loire-Atlantique)

http://www.architecture-forma6.fr

Programme

Réalisation dans un même ensemble architectural de deux équipements distincts : une médiathèque-ludothèque et un espace jeunesse comprenant des locaux d’activités et des services administratifs. Démarche HQE.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1800 m2 (médiathèque-ludothèque : 1100 m2, espace jeunesse+services administratifs : 700m2) / parking : 400 m2

Coûts

3 704 211 € (TTC) (VRD et espaces verts compris)

Documents

Crédit photos

Stéphane CHALMEAU

Date de mise à jour

21/03/2013

Espace de loisirs « Le Patisseau » - Sainte-Luce-Sur-Loire

Rue de l'Erdre, 44980 Sainte-Luce-Sur-Loire

Projet présenté lors de la Semaine de l’Architecture 2005 du CAUE 44.

Nous avons conçu l’espace de loisirs « Le Patisseau » comme un équipement public rassemblant autant de bâtiments que d’activités, desservis par un espace commun piéton « la rue ». Nous avons volontairement dissocié les bâtiments afin d’inscrire le projet en harmonie et en cohérence visuelle avec les bâtiments environnants : les volumes sont à l’échelle des maisons du lotissement du Perrier, l’éclatement du programme en petites unités génère des libertés d’usages autour d’une plate-forme commune. Situés en zone inondable, les bâtiments modulaires sont bâtis sur pilotis ; cette disposition permet d’éviter tout effet de masse que constituerait des longrines béton ou mur de soutènement. Les espaces entre bâtiments délimitent des patios végétalisés. L’éclairage naturel de chaque local est assuré par des panneaux en verre armé. La nuit , ces panneaux s’animent et génèrent des effets de « lanternes » sur l’espace public. Un large auvent couvre une partie de la rue, lieu d’échange et de rencontre. (texte Eric DRODELOT)

http://agence-drodelot.fr/

Programme

Espaces associatifs

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

411 m2 (SHON)

Coûts

209 000 € (HT)

Documents

Crédit photos

DEBRAY-DRODELOT

Date de mise à jour

02/06/2016