Ecole et restaurant scolaire à Saint-Félix. - Saint-Félix

67, Route de Chamossat, 74540 Saint-Félix

Le bâtiment arbore des lignes pures, des façades rigoureuses, tantôt boisées, tantôt métalliques, des brise-soleil alignés comme des codes-barres et des murs de soutènement en béton brut. Derrière cette architecture minimaliste se cache une quête de la simplicité et de la rigueur au service de l’efficience.

Seul le front haut de l’édifice est visible depuis la route qui le domine à l’est, la partie basse et arrière ayant été enterrée dans la pente. L’ensemble dessine un parallélépipède étiré. Le haut est dévolu aux livraisons du restaurant, tandis que le bas est dédié aux piétons et aux enfants qui arrivent à l’école et en sortent. Offerts aux regards, ces deux murs ont été habillés d’un bardage à clairevoie ajouré en mélèze, la face haute intégrant aussi des vitrages ainsi que des panneaux d’Eternit blancs.

Côté cour, un large muret en béton brut vient articuler le cheminement piéton jusqu’au bâtiment. Ses tons gris clairs entrent en correspondance avec la façade majeure de l’établissement à l’ouest, et son acier galvanisé, son aluminium et ses grandes verrières encadrées de zinc. Disposés de manière aléatoire, des brise-soleil en tôle perforée viennent ajourer la verrière sommitale, créant une occultation parfaite pour la salle de restaurant à l’étage.

Sur le côté gauche, un cube bardé de tôles vient empiéter vers l’avant du terrain et s’accoler au bâtiment principal. Seules deux fenêtres superposées ont été intégrées dans la façade dense et uniforme. Au nord, la cloison est du même acabit, avec juste une ligne de verre en partie haute. Au final, la massivité du volume répond à des raisons rationnelles liées à la fonction de ce pôle (service et distribution entre les étages), à son isolation, ainsi qu’à son potentiel d’évolution futur.

Les façades du hall d’entrée ont été encadrées de larges plaques en béton, qui viennent dialoguer avec les garde-corps en bois clair et les barreaux métalliques de l’escalier. Les carrelages reflètent la lumière issue des puits de lumière de l’étage supérieur, qui viennent traverser les pièces et fluidifier l’espace, tout comme les percements intégrés dans les façades. Le clin d’œil à Le Corbusier est assumé, tout comme l’inspiration alémanique qui guide partout la rigueur et les traits.

 

http://www.caue74.fr/

http://www.caue74.fr/referentiel/equipement-public/enseignement/cole-et-restaurant-scolaire.html

 

Programme

Nouvel établissement scolaire à Saint-Félix, alliant matériaux modernes et lignes pures, à l’échelle du site.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

SHON : 1 016 m2.

Coûts

Coût des travaux : 1 463 000 € HT. Montant de l'opération : 1 749 748 € TTC.

Crédit photos

Photos : Romain Blanchi

Date de mise à jour

19/11/2012