Ecole maternelle, bibliothèque et salles associatives - La Bégude-de-Mazenc

26160 La Bégude-de-Mazenc

La maison Icard et ses dépendances sont situées entre le bâtiment Jules Ferry de la mairie-école et l’église, face au parc municipal Loubet. Une position particulièrement stratégique pour la commune qui acquiert donc cette propriété au milieu des années 2000. Son objectif : y installer certains équipements logés trop à l’étroit, et notamment l’école maternelle.
Le projet de « La Passerelle », livré pendant l’été 2009, a conservé l’organisation antérieure de la parcelle : deux bâtiments distincts séparés par un espace, autrefois cour privative, à présent placette publique.
Implantée en alignement sur la route départementale 9, l’ancienne maison d’habitation abrite les locaux d’animation : bibliothèque et salle associative au rez-de-chaussée, atelier « terre » et salle de réunion modulable à l’étage. Son volume général a été conservé, la texture de l’enduit et le traitement des ouvertures apportent une touche de modernité.
Situé à l’arrière, le bâtiment des dépendances est devenu l’école maternelle. Ses murs de pierre et de brique ont été conservés. Son volume important a permis la création -après une légère surélévation- des trois niveaux nécessaires aux locaux scolaires.
Les salles de classe ont été installées tout en haut : grâce à un bandeau vitré qui court sous la toiture tout autour du bâtiment, les enfants profitent ainsi depuis leurs bancs d’écoliers d’un panorama superbe sur les toits de leur village et l’église toute proche.
Suspendue au dessus de la ruelle qui sépare cette nouvelle école du bâtiment Jules Ferry, une passerelle assure une liaison directe et sécurisée vers la cour de récréation.

Chacun des deux bâtiments a fait l’objet d’une extension. Afin de créer une unité et d’assurer la transition entre l’architecture domestique de la maison Icard et celle, plus rurale et massive de ses annexes, ces adjonctions bâties, qui se font face de part et d’autre de la placette centrale, sont traitées de façon identique et contemporaine.
Le béton apparent assure par sa matière et son aspect brut une jonction avec l’existant.
Sur les pignons, un bardage lisse de panneaux stratifiés gris bleu tonifie le projet tout en protégeant l’isolation extérieure. Les parois donnant sur la placette – qui est aussi le parvis d’entrée de l’ensemble des équipements – sont largement vitrées et laissent voir les circulations verticales. Les menuiseries sont en aluminium gris sombre. L’ascenseur dessert les deux bâtiments grâce à une passerelle qui les relie au niveau du premier étage.
C’est une chaufferie à bois déchiqueté qui alimente l’ensemble du projet et le bâtiment mairie-école (au total : 1700 m² de plancher). Les plaquettes sont soufflées à l’intérieur du silo depuis la cour de la mairie située au dessus.

L’intégration réussie dans le tissu urbain, la répartition claire des fonctions entre les deux bâtiments, la simplicité des volumes, le mariage heureux entre éléments architecturaux traditionnels et apports contemporains fondent la qualité de « La Passerelle ». Un projet qui permet à présent aux élus de La Bégude de se pencher sur la réorganisation de leur mairie et de l’école primaire dans le bâtiment Jules Ferry.

 

Texte CAUE de la Drôme

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Shon : 1150 m²

Coûts

Coût d’opération : 1 606 356 € HT - travaux bâtiments : 1 399 901 € - chaufferie bois : 140 800 € [dont 2 800 € étude faisabilité] - honoraires et divers : 191 066 €

Crédit photos

CAUE de la Drôme - cabinet Abeille et Cogne

Date de mise à jour

23/02/2018