École maternelle Olympe de Gouges et restaurant scolaire - Saint-Etienne-de-Chigny

6 chemin de la Maurière, 37230 Saint-Etienne-de-Chigny

En fond de décor, sur lequel se détachent l’église et ses dépendances symétriques, un coteau boisé est garant tout à la fois d’une permanence et d’un renouvellement constant. La découverte à son pied d’une bambouseraie fut l’un des premiers bonheurs de cette opération. Insérer dans ce cadre une école maternelle et un restaurant scolaire a permis de recomposer autour d’une place le cœur de village de Saint-Etienne-de-Chigny. Des bâtiments anciens existants sur le site, une seule maison a été conservée. Dégagée de toute part et restaurée, elle doit accueillir, au cœur de l’opération, la bibliothèque municipale.

L’école dessine une équerre qui borne l’établissement à l’ouest et au nord. Avec les deux autres bâtiments, elle cadre le parvis et la cour qui s’ouvrent au sud. Situé dans l’angle rentrant de l’école, le hall d’entrée distribue, à gauche la salle de motricité en rotonde, en face l’administration et la bibliothèque et à droite l’aile d’enseignement orientée est/ouest. Son couloir haut de plafond, « la cathédrale », jouit d’une lumière naturelle douce mais généreuse et du voisinage immédiat du rideau de bambous. Il dessert les blocs sanitaires et locaux de service au nord, et les trois salles de classes qui prennent jour au sud.

Placé logiquement à l’angle sud/est du terrain, entre les deux écoles vers lesquelles il s’ouvre au nord, le restaurant forme une des limites de la place. La cuisine et ses dépendances sont implantées à l’ouest. Les deux salles du restaurant prennent jour sur la place et l’allée qui mène à l’église. Elles sont séparées par un petit patio qui apporte animation et lumière naturelle. Sur un thème original « banc public à l’ombre d’une pergola », un mobilier urbain a été créé. Il s’adosse au restaurant scolaire et se poursuit autour de la place. Le traitement différencié des volumes des deux bâtiments neufs singularisent les fonctions des locaux. Cette diversité est équilibrée par l’horizontalité des lignes et par l’emploi du bois en façade. Matériau fédérateur, il est associé au tuffeau, au cuivre et aux panneaux laqués lie-de-vin qui apportent une touche de couleur. Cette différenciation joue sur les volumes, les hauteurs, les percements et leurs effets sur la lumière solaire. Elle a été conçue pour éveiller l’intérêt des enfants à la lecture de l’espace. La mise en œuvre du bois, les dispositifs de protection solaire et la réduction des nuisances du chantier soulignent la démarche de haute qualité environnementale des architectes dans une même approche pédagogique.

Texte Ivars & Ballet

Programme

Ecole maternelle
Restaurant scolaire
Aménagement de place

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1010 m2 (SHON)

Coûts

1,4 M € (HT)

Crédit photos

© Sébastien ANDRÉI

Liens pages web

Date de mise à jour

21/06/2017