EHPAD de 90 lits - MONTMORENCY

1 rue jean Moulin , 95160 MONTMORENCY

L’EHPAD de Montmorency accompagne la mutation de l’hôpital Simone Veil et conforte la présence de l’équipement au cœur de la ville. Cette implantation volontaire permet de maintenir le lien entre le résident et son environnement, ses proches, sa famille, ses amis …
La résidence hérite d’une situation privilégiée en centre-ville de Montmorency. Bien orienté, ouvert au sud et bénéficiant d’une vue somptueuse sur le bassin Parisien, le bâtiment exploite un dénivelé de plus de 12 m pour offrir cette vue exceptionnelle à tous les occupants.
Les espaces s’organisent autour d’un noyau central de service et du patio intérieur qui éclaire le cœur du dispositif et rend les déplacements plus courts, plus simples, plus agréables.
La spécificité de l’établissement est renforcée par le soin apporté aux espaces intérieurs, à la clarté des circulations, à la variété des chambres et au luxe exclusif que proposent les espaces de vie ouverts sur l’horizon. Il s’agit d’introduire dans l’architecture une relation intime avec l’extérieur pour que l’établissement ne soit jamais perçu comme un équipement refermé sur lui-même mais bien comme un lieu de soins et de séjour, ouvert sur la ville et le grand paysage.
L’organisation du bâtiment est simple et claire.
– En infrastructure, un socle support accueille les espaces techniques et locaux de logistique sur deux niveaux,
– Le rez-de-chaussée ouvert sur le jardin assure la liaison entre les espaces publics et les plateaux d’hébergement,
– Les espaces d’hébergement sont contenus dans un ensemble homogène sur les trois niveaux supérieurs,
Les chambres sont implantées en périphérie des plateaux pour bénéficier de la vue et de telle façon que la distance entre chaque résident et le personnel soignant soit la plus réduite possible.
L’entrée à la chambre, en retrait par rapport à la circulation offre un palier réservé. Ce seuil est la transition nécessaire entre l’intimité de la chambre et l’espace public de l’unité de vie. Ce dispositif rompt la monotonie des circulations, offre une nouvelle approche signalétique simple de l’espace et permet une appropriation plus facile des lieux par les occupants.
La façade de la chambre a également été conçue spécifiquement afin d’offrir au résident alité une ouverture sur l’extérieur, de lui permettre de contrôler son ambiance lumineuse, d’aérer sa chambre. Un volet brise soleil extérieur motorisé permet l’occultation complète de la baie depuis le lit.

L’EHPAD est implanté dans la zone impactée par le PEB de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaule. Toutes les dispositions sont prises pour que cette situation ne perturbe nullement la vie des résidents.

L’opération s’inscrit dans une démarche de développement durable volontaire. Pour cela, sont mis en place :
– Une isolation par l’extérieur (suppression des ponts thermiques, augmentation de l’inertie de masse interne du bâtiment), et une isolation renforcée du bâtiment, dans l’optique d’une stricte limitation des besoins en chauffage,
– L’optimisation des apports solaires par le choix des menuiseries et des protections solaires adaptées (limitation des besoins en climatisation/rafraîchissement),
– L’optimisation de l’éclairage naturel par la mise en place de surfaces de vitrages optimales afin de limiter les consommations en éclairage artificiel et d’optimiser le confort visuel,
– L’utilisation de matériaux pérennes, verre et aluminium sur lesquels l’érosion, la salissure, la souillure du temps n’ont pas de prise. La façade présente une alternance de panneaux de CCV et d’éléments de verre, matériaux ne nécessitant aucun entretien.

La stricte limitation des nuisances de chantier était demandée. Une charte chantier vert a été incluse dans le marché afin de définir précisément les conditions d’exécution des travaux. La charte s’articulait autour des thèmes suivants :
– Contrôle et suivi de la démarche tout au long du chantier,
– Information et sensibilisation du personnel de chantier,
– Stricte limitation des poussières,
– Limitation des nuisances sonores,
– Limitation des pollutions de proximité,
– Limitation des consommations d’énergie et d’eau sur le chantier,
– Gestion, collecte sélective, traitement, valorisation et suivi des déchets,
– Etc. …
Le bâtiment a obtenu la certification CERQUAL H&E EHPA-EHPAD – Profil E

Programme

Construction d’un EHPAD neuf de 90 lits de long séjour, dont une unité Alzheimer, un PASA et un accueil de jour

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

6 000 M2 SHON

Coûts

12,5 M€HT

Crédit photos

Julien Lanoo

Date de mise à jour

22/03/2019