Ensemble de logements - La Rivière-Drugeon

25560 La Rivière-Drugeon

La Rivière-Drugeon est une commune rurale du plateau de Frasne qui subit depuis plusieurs années la pression des « rurbains », travaillant soit à Pontarlier toute proche, soit en Suisse, à quelques kilomètres. La commune, désirant créer un lotissement pour assurer son développement sans pour autant y perdre son âme, a suivi les conseils du CAUE sur de nombreux points. L’un de ces points consistait à rechercher les moyens d’éviter l’émiettement des constructions de petite taille en entrée de commune. Pour cela, un ensemble de parcelles a été réservé pour recevoir une opération concertée. Le but était d’offrir une image de limite et de proposer une opération d’une masse comparable à celle des grosses fermes du village ancien.

Le collectif répond à cet objectif avec sa masse abritant sept logements sur trois niveaux dans chacune de ses trames, la huitième contenant l’entrée et les accès au garage souterrain. Ce sont des logements de type T4 et T5 répondant à une réelle demande. Le volume du grand toit n’a été percé que par des châssis dans le plan de toiture afin de se rapprocher de l’image du prisme lisse typique des fermes de la région. De même, les percements sont simples et la « faille » de l’entrée rappelle celle des entrées de grange. L’immeuble bénéficie d’un chauffage collectif au gaz propane et eau chaude sanitaire (ECS) solaire, sous certification Qualitel HPE 2000 (C réf -8%).

Les individuels en accession à la propriété sont conçus comme des maisons urbaines. Des maisons isolées T5 et des maisons doubles T4 s’alternent. L’ensemble forme une limite unitaire au lotissement et s’appuie sur le relief. Les volumes des garages, couplés par deux sur rue, ferment l’espace privé. Des haies persistantes entre les terrains et d’autres de caducs contre la voirie collective assureront une intimité recherchée compte tenu de la faible taille des parcelles. Il faut cependant noter que le règlement du lotissement incite à clôturer au minimum entre mitoyens et sur rue pour se rapprocher du paysage « ouvert » de beaucoup de villages du Haut-Doubs. Les maisons sont d’une volumétrie simple pour éviter de stigmatiser l’accession sociale au sein du lotissement, sans renoncer à une syntaxe architecturale contemporaine. Le chauffage est électrique avec ECS solaire.
(Texte : François HATON, architecte)

Programme

Construction de 7 logements collectifs locatifs et 9 logements individuels en accession

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Surface de l'opération : 616 m2 habitables (collectif) + 851 m2 (individuels) - SHON totale : 1775 m2 - Surface du terrain : 1895 m2 (collectif) + 3190 m2 (individuels)

Coûts

Travaux : 1,91 M € (TTC) (valeur 09/2007)

Crédit photos

François HATON, architecte

Date de mise à jour

18/08/2014