Extension de maison individuelle - Cent Acres

76590 Cent Acres

Il s’agit d’une parcelle actuellement occupée par une maison d’habitation. Le terrain d’assiette de l’opération, plat, se situe en fin d’urbanisation de la zone agglomérée de la commune des CENT ACRES. Cette ancienne longère datant du début du 19e a été agrandie à plusieurs reprises, par des extensions brique, parpaings enduits et peints, ainsi qu’une véranda.

 

Les constructions environnantes sont très hétéroclites, constructions traditionnelles enduites ou avec matériaux apparents, en briques et silex, couvertures ardoises ou tuiles, ou pavillons enduits de volumétrie simple, sans intérêt architectural particulier.

Le projet consiste à construire une extension au corps principal après dépose de l’appentis localisé sur le plan masse et en plan afin de réorganiser de nouveaux espaces annexes à l’habitation : sanitaires, bains, bureau atelier, cellier et préau multi fonction.

 

Le traitement architectural de cette extension est volontairement contemporain : on travaille sur un volume en ossature bois à toiture plate, sans pente, non visible ; le matériau employé pour les façades est du bois à lames verticales, espacées de manière aléatoire pour créer une vibration de la façade et adoucir l’image du projet.

 

Visible à l’échelle du grand paysage, cette vêture permet l’intégration au contexte champêtre par l’effet de transparence ; la façade joue comme un hologramme lorsque l’on se déplace.

 

Inversement, l’ouverture généreuse depuis les bains offre un cadre sur le paysage cauchois.

 

Ce matériau devra s’intégrer au regard de la construction actuelle en briques et de l’environnement à caractère champêtre, en substitution de l’appentis revêtu d’enduit, difficilement compatible avec les matériaux traditionnels.

Projet remarqué lors du Grand Prix d’Architecture et d’Urbanisme de Haute-Normandie 2016. C.A.U.E. 76

 

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

78 m²

Coûts

85 000 € HT

Crédit photos

Emmanuel COME

Date de mise à jour

18/03/2019