Extension et restructuration du lycée Notre-Dame - Rezé

50 rue Jean Jaurès, 44400 Rezé

Projet présenté lors de la Semaine de l’Architecture 2010 du CAUE 44. Les locaux du lycée Notre-Dame, construits en 1991, se sont révélés insuffisants, suite à une augmentation sensible de l’effectif. Le déplacement des espaces dédiés à la restauration a permis de mettre en place une logique d’extension – restructuration de l’ensemble de l’équipement. Face à la congestion des couloirs existants et à la difficulté d’accès à la cour, il a été proposé une extension entretenant un lien plus distant avec les circulations actuelles tout en multipliant les accès vers l’extérieur. Ainsi un dispositif de passerelle, coursive et terrasse organise l’extension, en mettant à profit les espaces extérieurs comme lieux de vie et de déplacement. Le programme s’organise suivant deux niveaux distincts. En rez-de-chaussée est positionnée la nouvelle restauration scolaire, en étage les salles de classes et la cafétéria des élèves. Les deux niveaux sont mis en communication par un patio central apportant une qualité de lumière naturelle au sein de ce bâtiment compact. Le patio s’associe avec la terrasse de la cafétéria en R+1 qui elle-même est en balcon vers l’espace urbain extérieur au lycée. L’ensemble génère une situation complexe entre une forte intériorité et une échappée visuelle vers la ville. La mixité programmatique est soulignée par l’expression de deux couches distinctes superposées. L’une, massive, en rez-de-chaussée, réalisée en panneaux préfabriqués matricés béton. L’autre, légère, en r+1, réalisée en charpente métallique et bardage panneaux sandwich. La conception architecturale s’est attachée à montrer la « chair » du bâtiment en accentuant ce contraste de matières brutes. La charpente et les appareillages techniques sont laissés nus dans les salles de classe. L’utilisation de pavés béton sur la terrasse de la cafétéria renvoie à un statut d’espace public en référence aux traitements des trottoirs de l’île de Nantes (A. Chemetoff). Les ambiances intérieures sont caractérisées par la systématisation des baies verticales depuis le sol (portes-fenêtres coulissantes ou ouvrantes, châssis fixes) qui apportent la possibilité de vues basses en position assise ; ainsi que par la présence de la teinte orangée en sol (résine polyuréthane) ou parois (danpalon). (texte : agence DLW)

Programme

Extension : salles de classe, salle à manger et restaurant scolaire

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Surface existante : 2200 m2 (SHON) / Extension : 1300 m2 (SHON)

Coûts

3 000 000 € (HT)

Documents

Crédit photos

André BOCQUEL

Date de mise à jour

16/04/2015