La grange, réhabilitation d’un bâtiment agricole en maison individuelle - Notre Dame de Bliquetuit

76940 Notre Dame de Bliquetuit

Le projet, construit sur une grange en ruine dont ne subsiste que la charpente, se veut simple et rustique. Une carapace de zinc couvre toit et murs pour conserver une écriture architecturale agricole, monolithique.

La charpente, élément fondamental, reste visible sous l’enveloppe, et confère un aspect inachevé à la construction, comme érodée par la nature. Les fenêtres et portes sont effacées : l’archétype de la maison s’éloigne, pour donner vie à un autre type d’habitat, davantage en relation avec l’environnement. L’unique faille qui perce toiture et murs donne ainsi au projet l’aspect d’une ruine contemporaine.

La patine du zinc naturel renforce l’impression d’une bâtisse intemporelle. Tout le processus de construction demeure apparent : du soubassement en pierre à la charpente. Le choix des matériaux intérieurs s’inscrit dans la même envie de rusticité : parpaings, planches de volige, dalle en béton brut…

La maison est traversante de toutes parts et les chambres nichées sous la charpente permettent de dégager un rez-de-chaussée presqu’entièrement libre de toute cloison, plaçant l’occupant au coeur de la nature.

 

Palmarès de l’Architecture et de l’aménagement de la Seine-Maritime 2018 – prix de la maison individuelle.

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

210 M²

Coûts

285 000 € ttc

Crédit photos

David Boureau

Date de mise à jour

30/07/2018