L’extension de la petite école du village de La Baume-d’Hostun prend la forme d’un long corps de bâtiment posé sur pilotis. Ce volume dessine un « L » avec la maison du début du XXe siècle qui abritait sur deux niveaux les deux classes de l’école initiale.
Le projet a su tirer profit d’un site contraint par d’importants dénivelés. L’implantation et les pilotis du nouveau bâtiment permettent ainsi :
– de créer un préau abrité et de ne pas empiéter sur la superficie de la cour existante
– de créer une seconde cour haute, accessible à la fois depuis la rue et, de plain-pied, depuis la 3ème classe située à l’étage du nouveau bâtiment.
Un petit volume bâti traité comme un joint creux entre l’existant et le bâtiment neuf, abrite la nouvelle entrée principale de l’école. Sa porte largement vitrée et le bardage en zinc de sa façade contrastent avec le pignon de l’aile neuve, peu percé et en béton brut.
Ainsi facilement repérable, la nouvelle entrée donne sur la place du village, où elle fait face à l’église et à la mairie.
Le hall est traversant et permet de rejoindre la cour. Il regroupe les circulations verticales, escalier et ascenseur. Les locaux communs, bureau de direction, espace des enseignants et sanitaires sont situés à proximité immédiate, en position centrale dans l’équipement.
Avec sa toiture terrasse et sa structure en béton, l’aile neuve adopte un parti-pris architectural qui la distingue nettement de l’existant. Sur sa façade sud, des ouvertures filantes ménagent des vues cadrées sur le village. La teinte gris sombre des menuiseries en aluminium se détache sur le blanc de l’enduit des façades. Le pignon ouest, entièrement vitré, est protégé par un très large auvent de béton brut.
Le chauffage est assuré par une pompe à chaleur air-eau avec un système mixte plancher chauffant / radiateurs.

Les deux cours sont reliées entre elles par un large escalier. La cour principale, très minérale, peut recevoir jeux de ballons et activités sportives ; la cour haute, directement en contact avec la colline boisée, mixe espace en herbe et surface en stabilisé compacté.

texte CAUE de la Drôme

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Surface de plancher : 408 m² (dont réhabilitation : 155 m² et neuf : 253 m²)

Coûts

Montant des travaux : 595 646 € HT - Montant d’opération : 674 553 € HT

Crédit photos

CAUE de la Drôme

Date de mise à jour

27/11/2017