Groupe scolaire « Ecol’eau ». - La Chevallerais

Rue du théâtre, 44810 La Chevallerais

Lauréat du prix Projet citoyen 2010.
Projet présenté lors de la Semaine de l’Architecture 2010 du CAUE 44. Projet présenté lors de la visite « Ecoles primaires » 2008 du CAUE 44. La commune de La Chevallerais connaît une progression importante de population depuis quelques années, de 662 habitants en 1999 à 1200 aujourd’hui. En l’absence d’école communale depuis une trentaine d’année, les enfants sont scolarisés dans l’école privée déjà saturée, et dans les communes voisines, qui elles-mêmes doivent faire face aux poussées démographiques. Pour répondre aux attentes, la commune décide d’ouvrir une école provisoire à la rentrée 2006 (une cinquantaine d’inscrits) et prend la décision de construire un groupe scolaire. Dans ce contexte d’urgence, l’équipe municipale a cependant souhaité aborder ce projet dans une démarche environnementale qui a pris corps tout au long du projet avec l’équipe de concepteurs. On peut noter en particulier : – Une conception pédagogique du projet, en associant les usagers au projet , en expliquant les choix et les mises en oeuvre, en les mettant en évidence dans l’aspect formel du projet. – L’implantation et l’orientation du bâtiment dans son environnement, pour la maîtrise des aspects thermiques, et dans le rapport proposé aux enfants avec l’environnement proche. – La gestion des terres en surplus sur le site par le jeu de mouvements de terre. – L’utilisation de la terre du site pour la mise en oeuvre de cloisons en brique de terre crue, fabriquées sur place par une entreprise de réinsertion. Des cloisons qui par ailleurs régulent l’hygrométrie, apportent une inertie, et jouent sur le confort acoustique du bâtiment. – La gestion des eaux pluviales. Le réseau communal est actuellement saturé, les noues et les toitures végétalisées (outre leur apport en inertie pour le confort d’été), permettent de limiter le débit de ces eaux. La récente Loi sur l’utilisation des eaux pluviales n’a pas permis de mettre en oeuvre l’alimentation des sanitaires prévue initialement. – La recherche de mise en oeuvre de matériaux n’ayant pas un impact négatif sur la qualité de l’air et de l’environnement. Une ventilation double flux est installée pour favoriser le renouvellement de l’air, les briques de terre crue influent sur sa qualité hygrométrique. – L’installation d’une chaudière à bois déchiquetée, qui sera alimentée par une filière mise en place par la commune : plantation, élagage, déchiquetage, stockage. Une gestion qui permettra par la suite à la commune d’alimenter d’autres équipements. – Des panneaux solaires et des panneaux photovoltaïques, intégrés en toiture des préaux (transparence), indiquent par leur présence la volonté de produire une énergie renouvelable. Dans la suite de cet équipement communal sont prévus le traitement des abords de l’école, et le remplacement du modulaire qui fait office de restaurant scolaire. Une centaine d’enfants s’annoncent pour la rentrée 2009. (texte : agence L’Atelier)

Programme

Construction d’une école primaire (composée de 2 classes, 3 sanitaires, 1 hall, 1 salle des maîtres, 1 atelier partagé, 1 bibliothèque, 1 bureau, 1 local de rangement), d’une école maternelle (composée d’1 hall, 2 classes, 2 salles de repos, 1 atelier partagé, 1 sanitaire), un accueil périscolaire et Centre de loisirs sans hébergement (composé d’1 salle de motricité/périscolaire, 3 sanitaires, 1 local technique, 1 rangement), un préau / Démarche environnementale

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

823 m2 (SHON) / Cours et espaces verts : 2000 m2

Coûts

Total de l'opération : 1 637 000 € (HT) / Travaux : 1 289 047 € (HT) / Mobilier : évalué à 30 000 € (HT)

Documents

Crédit photos

Photos 1 à 3, 7 : Agence L'Atelier / Photos 4 à 9 : CAUE 44

Date de mise à jour

05/02/2013