DESCRIPTIF DU CHANTIER ET DU BÂTIMENT:
En plus d’abriter les manifestations publiques d’envergure (Fête de la vieille, notamment), l’espace de la halle répond aux multiples usages, quotidiens, en offrant la vue et le couvert aux randonneurs, réguliers, en accueillant les manifestations communales diverses (fête du livre, omelette géante, brocante, foire bovine, …). Lors du festival de la Fête de la vieille, qui regroupe plus d’un millier de personne, un chapiteau est greffé au tympan central, et la halle devient une scène en surplomb de la place. Ce tympan optimise alors la propagation des sons vers le public.
La forme qu’il en ressort s’apparente au gothique et à ses croisés d’ogives, libérant au maximum l’espace au sol et permettant de franchir de grandes portées avec de faibles sections. Les poteaux évoquent également des arborescences qui portent la toiture.
Le mur Ouest est bardé et bâché pour protéger des pluies et des intempéries. Le sol, un grand béton « quartzé » rouge, en fait presque un espace aux finitions intérieures, prêt à recevoir convives et danseurs.

 

POURQUOI ET COMMENT DE TELS TRAVAUX:
Anost est situé au cœur du Parc Naturel Régional du Morvan. Dans ce milieu « hyper rural », le bourg est un lieu de rencontre et d’échanges quotidien. Et tous les étés, Anost attire un très grand public lors de la fête de la veille. La mairie souhaitait donc accueillir l’ensemble de ces évènements par le réaménagement de la place du champ de foire et par la construction d’une halle qui devait « faire résonner ce qui est le Morvan ».
La halle s’implante dans le prolongement de l’ensemble communal constitué de la mairie et de la salle des fêtes. Elle finit d’encadrer le champ de foire et fait le lien entre le village et le paysage.
Le projet a été l’occasion de travailler sur les forces et les faiblesses de la filière bois locale et de reposer l’équation du bâtiment, entre matières premières, temps de main d’œuvre et technicité des entreprises.
Les échanges avec l’ensemble des acteurs, scieurs, charpentiers, bureau d’étude, nous a tourné vers le bois massif de petite section, alliant les essences de chêne et douglas, optimisant leur résistance aux efforts et aux chocs. L’ensemble des éléments du projet ont ainsi pu être extrait et fabriqué à moins de 50km du site (excepté la toiture en ardoise et les composant électriques). L’architecture s’est adaptée au territoire et non l’inverse.

Programme

Réaménagement de la place du champ de foire et construction d’une halle multi-usage de village

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

275 m2

Coûts

190 000 € HT

Crédit photos

Atelier Correia ; CAUE 71

Date de mise à jour

21/04/2020