HOUSE BOAT, CONSTRUIRE SUR LE PLUS GRAND LAC NATUREL DE FRANCE - LE BOURGET-DU-LAC

Allée du Lac de Garde, 73370 LE BOURGET-DU-LAC

L’idée de construire “un port dans les terres” a germé pendant quelques années dans l’esprit de Jean-Loup Patriarche, avant de donner naissance à la construction de dix House Boat, abritant des bureaux, sur le site de Savoie Technolac. Son travail de fin d’études portait déjà sur des habitations sur pilotis adaptées au milieu lacustre.

Quelque vingt ans plus tard, il construit finalement ces bateaux dans les terres, sur un terrain inondable, à 2 m au-dessous de la ligne de crue. Tramés sur une ossature métallique, à 2m80 du sol, ils sont disposés en peignes autour d’une jetée. Celle-ci est constituée d’un remblai compacté, et sur les arbres coupés et posés en fascines, les passerelles et coursives d’accès aux House Boat sont amarrées. Le profil caractéristique du toit en forme de chapeau exotique répond à un double objectif de protection solaire et de gestion des eaux pluviales par ses larges débords. L’eau des toitures retourne ainsi immédiatement dans le biotope. Les bâtiments d’un seul niveau comportent une zone de services de 50m² et 200m² d’open-spaces, divisibles à volonté en unités de 15m2.
L’insertion au site et le recyclage des matériaux, véritables priorités, ont permis d’inscrire le projet dans une démarche Haute Qualité Environnementale. L’ossature métallique des «maisons bateaux» est réalisée en acier traité au zinc pour gagner en légèreté. Chaque pavillon est fondé sur trois semelles filantes posées à 70 cm de profondeur seulement et reliées par des entretoises sur lesquelles s’appuient des poteaux métalliques galvanisés en H sur une trame de 6 x 3,60m.
Les poutrelles du plancher supportent une dalle collaborante sur bac acier. Les façades double peau sont habillées d’une simple tôle ondulée. La couverture est portée par des fermettes triangulées laissées apparentes à l’intérieur. La structure est protégée par des auvents et entourée de coursives. Ces dernières permettent une meilleure desserte, en cas d’occupations multiples, de ventiler les bâtiments par leur multi-orientation et de préserver des vues sur le paysage lacustre et montagneux. Partout, les baies vitrées captent l’énergie du soleil en hiver. Elles en sont protégées par de grands débords de toiture favorisant un ombrage naturel l’été, cet effet est intensifié par les arbres du sous-bois environnant.
Le concept peut également se décliner et abriter des habitations. Sur des terrains ordinaires ce principe de construction sur pilotis rend possible la création de places de stationnement à peu de frais. Le concept, qui fait l’objet d’une marque déposée, séduit au-delà de l’hexagone.

Texte tiré de l’ouvrage « Patriarche & Co Architectes Ingénieurs 1960 – 2010

Programme

Création de 10 bâtiments de bureaux en zone inondable.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

2 752 m²

Crédit photos

Patriarche & Co (1 à 7)        © CAUE de la Savoie (8 à 10)

Date de mise à jour

27/09/2011