Immeuble Apicil - LYON 9E

54 rue Joannès Carret, 69009 LYON 9E

Le groupe APICIL est une entreprise mutualiste du secteur de la protection sociale qui a choisi la qualité architecturale comme vecteur de communication. Le projet se devait de matérialiser ses engagements autour de valeurs citoyennes : transparence, solidité, durabilité et innovation. Le projet comprend la construction de dix-sept mille mètres carrés de plateaux de bureaux, une agence commerciale, un restaurant d’entreprise, une crèche inter-entreprises et deux cent cinquante-cinq places de stationnement en sous-sol. Situé au nord de Lyon, dans l’ancien faubourg industriel de Vaise, le projet s’inscrit dans le grand paysage du val de Saône, constitué de balmes boisées au cœur desquelles s’écoule paisiblement la rivière. Ce paysage, profondément transformé par les implantations industrielles au XXe siècle, est reconsidéré aujourd’hui dans un projet de reconversion urbaine et paysagère. L’enjeu du projet consistait à concevoir un bâtiment tertiaire différent d’un immeuble de centre-ville, un édifice qui s’ouvre sur les jardins et les quais de Saône et dont l’usage invite à l’apaisement. Cette intention de révéler le site a amené une composition en trois bâtiments parallèles qui assure une continuité paysagère de la balme vers la rivière, à travers le cœur de l’îlot. Construites sur un socle de pierres qui rappelle les murs des bas-ports, les trois ailes sont reliées par deux passerelles extérieures. Le dernier niveau offre trois grandes terrasses accessibles et ouvertes sur la Saône comme un prolongement extérieur des espaces de représentation et de convivialité : le restaurant, l’espace projet, le pôle réunions. Les ailes sont principalement occupées par les plateaux de bureaux, largement vitrés. On accède depuis chaque bureau à une coursive extérieure qui domine le jardin ou la Saône. Dans la continuité des jardins extérieurs, ce volume vitré abrite de vastes serres, plantées d’arbres élancés, comparables aux perchis et futaies des balmes. En référence au passé industriel du quartier, il est couronné de sheds qui sont supports de panneaux photovoltaïques. La façade sur la rue Joannès-Carret est rythmée par les volumes qu’elle habille : derrière la peau de verre, les pleins habités succèdent aux ouvertures sur la Saône. À tous les niveaux, des passerelles permettent de relier les bâtiments en traversant les jardins depuis l’intérieur.

Lyon architecture(s) urbaine(s), editions 205, pp. 26-27, 2010
« Apicil s’implante à l’Industrie », Le Progrès du 23 juin 2010 + Le Progrès du 30 octobre 2013

Programme

Situé le long de la Saône, zac de l’industrie, le bâtiment se présente sous la forme de trois bâtiments de quatre étages séparés par des patios. Le bâtiment comprend des bureaux accueillant 650 personnes, mais aussi au 4ème étage une cafeteria de 400 couverts avec une grande terrasse donnant sur la Saône, ainsi qu’une crèche d’entreprise de 35 berceaux, un parking de 250 places et une agence commerciale.

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

18 500 m2 (SHON)

Crédit photos

Studio Erick Saillet

Date de mise à jour

27/02/2014