Immeuble tertiaire et d’habitation - Lons-le-Saunier

39000 Lons-le-Saunier

Le terrain d’emprise du projet est constitué par une friche, résultat de la démolition d’un ancien lycée qui occupait auparavant le site. Le terrain est libre de toute construction et n’est pas arboré.
La parcelle située dans un tissu très diffus et en pleine transformation.
La proximité au Sud d’un bâtiment R+3, maison de retraite, est la source d’une ombre portée en hiver sur le tiers Sud du terrain du projet.
Le terrain est protégé du Nord par la masse végétale du parc Edouard Guenon et reçoit un très bon ensoleillement. A l’horizon, les vues s’échappent au Sud-Est par dessus la maison de retraite vers le paysage remarquable du village de Montaigu.

Parti d’aménagement
Le projet s’articule par rapport à l’espace public constitué par l’esplanade Claude Lapalu , aménagé en parking, et le parc Edouard Guenon.
Le bâtiment s’affiche et s’ouvre sur l’esplanade Lapalu par son entrée principale.
La création d’une façade en limite Ouest sur le l’esplanade Lapalu, en prolongement de la façade de la Maison de retraite, donne un caractère plus urbain et constitue un véritable espace public qui accompagne la porte d’entrée Sud du Parc.
Le bâtiment est organisé sous forme d’un bâtiment en U ouvert au Sud autour d’un jardin planté en pleine terre qui crée un espace tampon par rapport à la cour arrière de la Maison de retraite.
Par cette disposition, le bâti prend un ensoleillement maximum d’Est en Ouest, avec un recul par rapport à la limite Sud, de façon à éviter l’ombre portée de la Maison de retraite.
Ce jardin offrira aux espaces tertiaires et aux logements, un cadre végétal de qualité en prolongement des vues sur le parc. Il jouera un rôle de régulation thermique d’été en apportant ombre et fraîcheur.
Dans sa perception depuis le parc, le bâtiment offre une façade continue, très horizontale, qui accompagne la ligne constituée en premier plan par le mur qui borde le canal. Cette façade très vitrée offrira des transparences mais aussi les reflets des arbres remarquables qui constituent ce parc.

Principes constructifs – Matériaux – couleurs
La structure du bâtiment est une structure béton armé associant système poteau-poutre + dalle béton armé. Elle permet d’apporter une inertie au bâtiment ainsi que l’isolement acoustique requis entre niveaux.
Les façades seront réalisées sur la base d’un système ossature bois permettent un traitement très performant des ponts thermiques.
Les couvertures à faibles pentes seront réalisées en zinc à joints-debouts sur charpente traditionnelle.
La recherche architecturale sur la modénature, les matériaux et les couleurs des façades traduit le programme dans un bâtiment contemporain qui offre dans un quartier en pleine mutation, une image nouvelle qui puisse susciter l’intérêt, la curiosité et induire une ouverture sur l’avenir.

(Texte Atelier LADOY architecte)

RESSOURCES
Publication « Regards sur l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté », édition 2018 : Catégorie Activités : notice p. 51
Lire la publication

Programme

Construction de 5 plateaux tertiaires + 7 logements répartis sur 3 045 m2

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

3 045 m2

Coûts

3 685 000 € HT

Crédit photos

Nicolas WALTEFAUGLE, photographe / Documents graphiques : Atelier Ladoy Georges

Date de mise à jour

04/06/2019