INSTITUT DES MÉTIERS ET DE L’ARTISANAT - Chauconin-Neufmontiers

2 Rue Irène Joliot-Curie, 77124 Chauconin-Neufmontiers

1600 apprentis sont formés dans un cadre architectural et technique exigeant.

Le site 

Au sein des 79 ha du Parc d’Activités du Pays de Meaux, l’IMA occupe les 5 ha de l’ilot 3. Sur les hauteurs du plateau Ouest de l’agglomération en connexion directe avec l’A 140 et la RN3, l’ensemble bénéficie d’une situation géographique favorable à l’émergence d’un mix compétitif. Quatre piliers confortent le Pays de Meaux comme pôle économique majeur de l’Est Francilien : commerce, logistique, PME-PMI artisanat, formation-recherche.

L’architecture

Le projet s’installe dans un site immense entouré de grandes silhouettes, le centre commercial au nord et le stockage au sud. Jouant de son horizontalité, il révèle les différents niveaux du site. Une rue intérieure ponctuée de deux grands patios, dessert l’ensemble des activités. La plus grande partie est de plain pied. Le bâtiment de la beauté se soulève à l’approche de la N3 au droit du terrain de sport pour laisser glisser le paysage dessous.

À l’inverse proche de la voie d’accés, la salle polyvalente, volume indépendant, s’enfonce dans le sol pour ancrer le projet au droit de l’entrée. Ainsi, le parvis se glisse entre la ligne des ateliers et le dos courbé de la salle polyvalente.

Largement planté d’arbres, le site gagne en qualité par la décompression qu’il apporte dans un site construit de grands équipements. A terme, l’horizontalité du bâtiment dialoguera avec la verticalité des nombreux arbres du site.

Le programme 

La finalité de l’IMA est de valoriser et de soutenir l’apprentissage en intégrant des concepts innovants.

Conçus selon l’approche architecturale HQE, niveau BBC atteint, les bâtiments sont par eux-mêmes de véritables outils de sensibilisation à la maîtrise des économies d’énergies. Les plateaux pédagogiques sont pensés pour s’adapter aux évolutions des métiers et des matériels. Les élèves disposent des équipements à la pointe de la technologie pour chacune des 5 spécialités enseignées : alimentation, mécanique, électricité, beauté, commerce. En attestent par exemple : les 8 bancs moteurs et l’espace de simulation pour des essais routiers avec la dizaine de véhicules mis à disposition par les constructeurs ou encore le show-room réplique de l’espace de vente d’un concessionnaire automobile.

Programme

Création d’un institut des métiers et de l’artisanat

Année de réalisation

Surface(s)

10 535 m2 SDP

Coûts

22 450 000 € HT

Crédit photos

Daniel Rocco

Date de mise à jour

04/03/2020