Jardin d’enfants Victor Dejeante - Paris

75020 Paris

L’opération porte sur l’extension d’un jardin d’enfants existant, situé rue Victor Dejeante dans le 20e arrondissement de Paris. Actuellement, l’équipement accueille 40 enfants et est implanté au rez-de-chaussée d’un immeuble de logements de six étages de type « HBM » (« Habitations à Bon Marché ») datant de la première moitié du XXe siècle, aujourd’hui géré par Paris Habitat. Le site comporte des qualités intrinsèques fortes : des espaces verts vastes et plantés et un patrimoine architectural cohérent composé d’un ensemble d’immeubles en briques à l’appareillage travaillé. Néanmoins, à l’usage, différents problèmes de fonctionnement ont été relevés. La surface de l’équipement est trop réduite au regard des usages et du nombre d’enfants accueillis et l’accès à l’équipement est peu visible et rendu impossible pour les personnes à mobilité réduite. De plus, certains espaces manquent de lumière, notamment les pièces dédiées au personnel.

Le projet prévoit la restructuration et l’extension du jardin d’enfants et veille à sa bonne intégration au sein du site. Respectant les lignes directrices du patrimoine bâti en place, l’extension s’implante dans le prolongement du volume existant du rez-de-chaussée et conserve les hauteurs de soubassement et de couronnement. Ce nouveau volume s’annexe en partie sud et permet de créer deux salles d’activités pour les enfants, l’une dédiée aux petits et l’autre attribuée aux plus grands. L’entrée de l’équipement a été intégralement repensée. Afin de gagner en lisibilité, un volume en saillie par rapport à la façade signale la présence du jardin d’enfants et invite les parents et les enfants à entrer. Le niveau du rez-de-chaussée étant surélevé, un ascenseur est mis en place, il permet de lier le rez-de-jardin aux deux niveaux du projet (rez-de-chaussée haut et sous-sol), rendant désormais accessible le bâtiment aux personnes à mobilité réduite. Le sous-sol profite aussi d’une réhabilitation, il accueille la laverie et les salles pour le personnel. Deux ouvertures sont créées pour y faire entrer la lumière naturelle. Les matériaux des deux nouveaux volumes — le métal et le verre — favorisent l’intégration du projet d’extension dans son contexte sans mimétisme de l’existant.

 

Programme

Restructuration et extension d’un jardin d’enfants

 

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

111 m² (surface créée)

Coûts

900 000 € HT

Crédit photos

Nouvel Horizon Architectures / Caue de Paris / DCPA

Date de mise à jour

14/01/2020