Réhabilitation et extension d’une ancienne bergerie - Saint-Hilaire-en-Morvan

58120 Saint-Hilaire-en-Morvan

L’Huis au Roy est un petit hameau isolé dans la Nièvre et composé de divers bâtiments agricoles anciens regroupés autour d’un petit manoir rural. Ce lieu accueille aujourd’hui les résidences secondaires de différentes branches d’une même famille. Ces différents logements s’articulent autour d’une vaste terrasse ouverte sur le grand paysage, lieu de rencontre familiale incontournable favorisant les échanges inter-familiaux et intergénérationnels.

La réhabilitation et l’extension de l’ancienne bergerie en une annexe permettant de loger une famille de 5 personnes est un projet architectural en adéquation avec ce contexte fort. Le projet se compose d’un ancien bâtiment agricole en pierre d’une cinquantaine de mètres carrés au sol et d’une extension en bois de 30 m² environ.

Le rez-de-chaussée est constitué d’une grande pièce de vie et d’un « bureau » permettant éventuellement l’accueil d’une personne à mobilité réduite. L’étage, sous combles, accueille deux chambres et une mezzanine s’ouvrant sur l’entrée. La fluidité des espaces et les communications visuelles et spatiales permettent des usages libres, variés et évolutifs selon les besoins.

Afin de maintenir la cohérence architecturale générale de l’ensemble du hameau, le bâtiment existant est réhabilité de manière traditionnelle : les murs en pierre sont enduits à la chaux, la toiture est couverte de tuiles plates traditionnelles… Néanmoins, quelques discrets éléments architecturaux signalent la contemporanéité de l’intervention. Par exemple, une verrière dans le toit apporte un éclairage zénithal généreux au-dessus de la cuisine dans la pièce de vie.
Une large baie vitrée coulissante ouvre « en grand » le projet vers le paysage et la terrasse commune. Elle permet ainsi d’intégrer le nouveau logement dans la dynamique conviviale du lieu et renforce le lien de « vivre-ensemble » inhérent au hameau.

L’extension assume sa contemporanéité. Sa volumétrie est à la fois discrète et remarquable dans le paysage. Accolée à l’arrière de la bergerie existante, elle est invisible depuis le reste du hameau. Pourtant, dans le grand paysage, elle joue avec les codes des constructions traditionnelles de la région. Stéréotype de la maison, le volume est simple et monolithique. Cette image est renforcée grâce à un bardage en bois ajouré et non traité uniforme sur les murs et la toiture.

(Vincent Nodale)

 

Programme

Logement individuel pour une famille

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

86 m2

Coûts

215 000 € (HT), communiqué par le maître d'oeuvre

Crédit photos

Vincent Nodale

Date de mise à jour

19/10/2018