LA MAISONS DES PÊCHEURS - VIVIERS-DU-LAC

Routes des Rives du Lac, 73420 VIVIERS-DU-LAC

LA MAISONS DES PÊCHEURS

Le projet s’implante entre le lac du Bourget et la route des rives du lac.
Les maisons de pêcheurs s’ouvrent sur le lac et sont limitées coté route par un mur filant en béton qui permet de créer un interstice phonique avec la route qui a parfois une circulation dense.
Cette séparation offre aussi des ouvertures vers la voie circulante, ce qui permet de séquencer la zone d’accès aux maisons de pêcheurs.
En effet, les petits logements sont disposés en retrait pour intégrer l’espace de circulation entre le mur et les entrées.
Ces habitations sont organisées sur deux niveaux, et en deux parties.
Le concept commun est de dégager les façades coté lac et offrir un panorama sur la Dent du Chat.
Le restaurant est positionné en tête de la construction, au bord de la route, il constitue le point d’appel de ce projet.
Une première partie des maisons s’implante dans le prolongement du restaurant et les accès se font coté route. La circulation verticale crée un espace tampon entre le restaurant et les logements.
La seconde partie de maisons est implantée de manière plus aléatoire, pour autant leur disposition en éventail permet d’ouvrir le panorama sur le lac du Bourget.
Au rez-de-chaussée, le pôle collectif et associatif se situe près du lac avec une terrasse dominante sur la voie cyclable et le port des pêcheurs.
Au-dessus, des maisons sont perchées et accessibles par un ponton de circulation en bois.
Le matériau bois s’invite dans le projet dès le départ, car dans l’histoire des pêcheurs du lac c’est un matériau très présent dans tous les éléments lacustres : le ponton, le bateau, le matériel, l’habitat sur pilotis…

L’utilisation et la mise en œuvre du bois sont contemporaines. Le principe constructif de base est le panneau en bois massif contrecollé, ce produit dérivé du bois permet d’améliorer les portées et la quantité de bois utilisée. Ces panneaux sont fabriqués dans les pays germaniques.
Les maisons gardent l’aspect bois de ces panneaux à l’intérieur sur les murs et ils sont isolés par l’extérieur en laine de bois pour des raisons d’efficacité thermique (2 x 100 mm) et revêtus de mélèze brut de sciage à l’extérieur.
Ces panneaux en bois massif contrecollés sont présents dans les murs, la toiture et les dalles. Le dallage est en béton, isolé par l’extérieur par 12 cm. Les garde-corps en métal et maille inox permettent d’avoir une transparence sur le paysage environnant et la propriété se laisse traverser par la circulation piétonne et cycliste.

texte de Marion FOURNEL, architecte

Programme

Des maisons de pêcheurs et un restaurant inscrits entre la route et la rive du Lac du Bourget à Viviers-du-Lac

Année de réalisation

Surface(s)

SHON : 540 m² (neuf) + 130 m² (réhabilitation)

Coûts

2,5 M€ HT

Crédit photos

Isabelle FOURNIER, photographe

Date de mise à jour

21/01/2013