La Perralière Résidence étudiante Park Hermès - VILLEURBANNE

69100 VILLEURBANNE

Cette opération de réhabilitation touche la transformation d’un immeuble de bureaux en logements pour étudiants : 270 chambres, dont 36 deux pièces et 234 une pièce, comportant également des locaux communs, une salle dévolue au petit-déjeuner, des bureaux pour le gestionnaire et des salons en étage. L’immeuble de dix étages, construit en 1970 par Marcel Lods, Paul Depondt et Henri Beauclair, a été labellisé au titre du patrimoine du XXe siècle par le Ministère de la Culture en 2003. Sa structure métallique avec poutrelles-treillis et planchers en aggloméré de bois ne présentait pas de degré coupe-feu suffisant et n’autorisait qu’un apport de surcharges complémentaires très limité. De plus, l’ensemble des équipements techniques était à reprendre. Les façades ont été réhabilitées avec d’infimes modifications : les bandeaux métalliques ont été conservés, les ensembles de menuiseries en aluminium ont été remplacées avec des ouvrants à la française dissimulés afin de conserver la finesse des profils. L’intérieur du bâtiment a fait l’objet d’une campagne de désamiantage, sa structure a été entièrement modélisée afin de mesurer les surcharges admissibles et l’ensemble du cloisonnement originel a été complètement déposé. Un coupe-feu horizontal a été posé au-dessus et en dessous des planchers et vient compléter un coupe-feu vertical réalisé en plaques de Prégypan. Le traitement acoustique du bâtiment a été particulièrement soigné, de même que le système de ventilation double flux avec récupération de chaleur en vue d’un confort thermique de qualité. La trame du bâtiment a induit des T1 de 24 m2 avec alcôve permettant de différencier les espaces de jour et de nuit. L’épaisseur de la construction a permis en outre de valoriser les espaces centraux avec l’aménagement de salons à chaque étage. Enfin, le hall d’entrée a été complètement réhabilité afin de lui faire recouvrer sa physionomie originelle avec sa façade entièrement vitrée. Cette attention se traduit également dans le soin apporté au rhabillage des façades et le détail des cadres en aluminium qui insèrent les panneaux menuisés. Une telle réhabilitation revêt un caractère tout à fait exemplaire à l’heure où nombre de maîtres d’ouvrage privilégient une isolation par l’extérieur dans leurs opérations de réhabilitation, trop souvent réalisées au détriment du caractère et de la qualité architecturale des immeubles de logements.

« Réhabilitation. Des bureaux convertis en logements en douceur », le Moniteur du 2 mars 2007, pp. 68-69 5 articles BDD presse du 14/10/2006 au 27/10/2007

Programme

Réhabilitation d’un bâtiment de bureaux de 1970 (R + 9) à structure métallique inscrit au Patrimoine bâti du 20ème siècle transformé en résidence pour étudiants : 270 logements + 88 places de parking souterrain + 1 parc à vélos sécurisé de 200 emplacements.

Concepteur(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

12 418 m2 (SHON)

Coûts

9 186 505 € HT

Crédit photos

Gilles Aymard

Date de mise à jour

24/06/2011