La place du Commando - Saint-Nazaire

Place du Commando - Boulevard Albert 1er, 44600 Saint-Nazaire

Prix du public dans le cadre du Prix APERÇUS 2019 d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique du CAUE 44.

PHYTOLAB – paysagistes (mandataire)
STUDIO VICARINI – scénographe lumière
TOPOS ARCHITECTURE – architectes

Saint-Nazaire, lors de sa reconstruction, fut pensée en laissant au port un vaste espace de développement et en ignorant curieusement la mer. Dans les années 90, le projet Villeport a permis progressivement de réorienter la cité et de retrouver un lien direct avec la base de sous-marins et les bassins qui l’entourent. La reconquête de la façade maritime s’est ensuite effectuée par touches successives, avec le réaménagement complet des espaces publics du boulevard Albert Ier, et aujourd’hui de ceux du boulevard du Président Wilson jusqu’au port.

L’ancien boulevard, où la réduction des voiries a permis la création de nouvelles circulations douces et une réécriture végétale adaptée au caractère littoral, est devenu lui aussi une promenade apaisée entre la ville et la plage.

La place du Commando revêt une importance particulière dans l’ensemble du projet, puisqu’elle est en connexion directe avec le coeur du quartier Ville-port.

Elle n’était qu’un parking bitumé, planté d’arbres mais séparé de la mer par le boulevard. Elle est aujourd’hui une vaste esplanade piétonne en connexion directe avec la plage. Des restaurants y ont été implantés, conçus comme autant de pavillons métalliques vitrés, élégants héritiers des folies légères de la civilisation balnéaire du XIXe siècle.

L’aménagement minéral et lisse, et les nouvelles architectures caractérisées par leur horizontalité, leurs transparences et la fluidité de leurs formes, tout contribue à projeter les regards vers l’océan.

La vie nocturne s’enchante d’un travail de mise en lumière très élaboré, qui anime le site tout en le reliant visuellement aux feux marins et au passage des bateaux. Cet apport complète le caractère exceptionnel du lieu, devenu symbole même de la nouvelle image de la ville exprimée par le slogan « Saint-Nazaire, une vie urbaine au bord de l’océan ». (texte : CAUE 44)

http://www.phytolab.fr/

https://www.topos-architecture.com/topos-architecture/

https://www.vicarini.com/

Programme

  • Transformer l’ancien parking de la place du Commando en espace public central ouvert sur la plage et sur l’océan, quelques places de stationnement sont conservées à l’arrière de la place. Des plantations ainsi que l’implantation de nouveaux bâtiments permettent de minimiser l’impact visuel de la voiture.
  • Favoriser les circulations douces en repensant le fonctionnement général : la circulation routière contourne la place du Commando par l’arrière. Le front de mer est ainsi dégagé et complètement piéton.
  • Renforcer les transversalités vers la ville et ouvrir des vues sur l’océan : l’avenue du Commando est aménagée dans le prolongement de la place, les continuités piétonnes sont donc continues et le panorama sur l’océan s’ouvre dès le début de l’avenue. De même, l’avenue Léon Blum offre une continuité douce confortable reliant la place François Blancho (Hôtel de Ville) au front de mer de Saint-Nazaire.
  • Reconnecter l’usine élévatoire et le Petit Maroc à l’aménagement du front de mer : les abords de la place du Commando se poursuivent jusqu’à l’usine élévatoire qui fera l’objet d’une réhabilitation ultérieure. Ainsi, ce lieu aujourd’hui isolé est rattaché à la place et à la plage principale de Saint-Nazaire par une promenade piétonne à travers les pins existants.
  • Maîtrise d’œuvre urbaine et partagée avec la ville de Saint-Nazaire
  • Construction de 5 restaurants

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Aménagement : linéaire de 3,5 km / Bâtiments : 1100 m2

Coûts

Aménagement : PHASE 2 : 7 500 000 € (HT) - TOTAL : 10 900 000 € (HT)
Bâtiments : Non communiqué

Crédit photos

Photos 1 à 14 : © Phytolab, © Charles Vicarini, © Le Morse, © Airstudio (images) / Autres : © Martin Launay, © Stéphane Chalmeau

Liens pages web

Date de mise à jour

16/01/2020