L’Arbre Voyageur, Lille (59) - Lille

45 Boulevard Carnot, 59800 Lille

L’arbre voyageur
Le projet de réhabilitation du Consulat de Pologne scelle la rencontre de deux acteurs professionnels lillois engagés dans un processus d’amélioration permanent, Gontran DUFOUR et Marc LELIEUR.
Une analyse du site laisse entrevoir un grand nombre d’atouts, une implantation en plein cœur de Lille, une structure suffisante pour supporter l’extension, une exposition parfaite ainsi qu’un potentiel en devenir avec la création d’une zone piétonne face à l’Arbre Voyageur.
Pour autant, le projet doit corriger un certain nombre de points négatifs : image architecturale désuète, aménagement intérieur surchargé par le rôle administratif du bâtiment …
Fort de ce constat, une nouvelle identité est donnée au bâtiment par l’intégration de lames qui suivent l’ ancienne courbure du bâtiment afin de préserver une partie de son identité architecturale, où le confort des usagers est un des points prépondérants du projet.

Patrimoine et Réhabilitation
Conçu en 1962 par une équipe d’architectes Polonais accompagnée de l’ architecte français Jean WIILLERVAEL (Tour Mercure, TGI de Lille … ), le Consulat de Pologne est un bâtiment massif, un des derniers vestiges de l’ ère soviétique à Lille.
Les façades côté patio ont été conservées afin de préserver en partie l’identité du bâtiment. La façade sur rue a conservé la courbe initiale du bâtiment mais elle a été intégrallement repensée et transformée pour apporter une image plus contemporaine et plus attractive pour les usagers et les passants.
La façade
Les lames anodisées en aluminium ont une triple fonction. Elles permettent de préserver l’intimité dans les chambres tout en faisant of- fice de brise soleil. Leurs courbures quant à elles viennent parfaitement épouser la forme originelle du bâtiment et ainsi préserver son identité.
L’hôtel
Une autre particularité de ce projet réside dans la singularité des chambres, l’ ancien usage du bâtiment nous a obligé d’adapter et d’aménager chacune des chambres de façon unique.
L’invitation au voyage est le liant, l’élément qui unifie ce bel ensemble constitué de 46 chambres et de 4 suites.
Afin d’augmenter l’impression de grandeur et d’espace dans les chambres, une paroi vitrée coulissante optimise l’espace tout en permet- tant de jouir de l’intimité nécessaire à tout moment.
Le patio
Elément central et passerelle entre les différentes fontions du complexe, le patio est également un havre de paix verdoyant en plein coeur de ville. Son illumination permet d’étendre ses usages : diurne ou nocturne …
Et de créer un nouvel univers en fin de journée.
Ma Reine
En plus d’une épicerie fine et d’une boutique d’art floral le complexe hôtelier intègre deux restaurants dont «Ma Reine».
«Ma Reine» fait office de bar et de restaurant, il est accessible au public et propose principalement une carte orientée autour des burgers qui empruntent leurs noms à des anciennes reines.
Le Jane
Au sein de l’hôtel se cache une nouvelle table gastronomique lilloise. Ici, une cuisine créative et surtout une cuisine du partage est
mise en avant.
Les saveurs sont au rendez-vous, tout comme la qualité et la fraîcheur des produits.

© VS-A, architectes d.p.l.g / ingénierie de l’enveloppe

Programme

Réhabilitation d’un Consulat de Pologne en complexe hôtelier

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

2092 m² dont 535 m² créés

Coûts

4,500,000.00 €

Crédit photos

Photographies : Sergio Grazia

Date de mise à jour

11/12/2017