Cette opération participe à la reconstitution de l’offre suite aux démolitions achevées dans le quartier Saint-Marc. La parcelle concernée par le projet est située à proximité de la rivière de La Sauldre et du centre ville.

Le projet participe à la requalification de l’ancien site Matra situé en zone inondable, proche de la Sauldre. Le projet, à la demande de la ville, s’inspire symboliquement d’un bateau lavoir, qui au début du XXème siècle, était amarré non loin de là. L’ ABF souhaitait l’utilisation d’un bardage métallique en rappel du caractère industriel de l’ancien site Matra, c’est la raison de la présence d’une colonnade, ici de poteaux métalliques. Le projet est composé d’un seul bâtiment à R + 1, sur pilotis, relié par des passerelles à la rue existante. Chaque logement bénéficie d’un balcon plein sud face à la Sauldre, d’un carport, d’un cellier et d’un jardin.

L’ensemble résidentiel est protégé des risques d’inondation, même si la rivière venait à dépasser les cotes d’alerte autour d’un parc public ouvert à tous les habitants de la ville ( le jardin de Sologne). Ici, chacun peut se sentir en sécurité. L’architecture marque de nombreuses attentions pour les habitants du quartier, et en dépit de sa nouveauté, elle s’inscrit dans la diversité esthétique de la ville par des jeux sensibles et des allusions au spectacle offert par la rivière.

La brique alvéolaire a été retenue pour la réalisation des murs des façades et le reste en béton armé.
Isolation par l’intérieur.
Les façades sont traitées par bardage métallique.
Toiture en bac acier.
Menuiseries extérieures et occultations en PVC.
Les sols sont en carrelage dans l’ensemble des pièces, sauf les chambres à l’étage qui ont un revêtement PVC, avec présence de faïence murale dans les cuisines et salles de bains.
Le chauffage est assuré par une chaudière individuelle gaz à condensation + ballon thermodynamique pour ECS.

Le projet « Métamorphose usine Matra – Romorantin-Lanthenay en un nouveau centre ville dessiné comme un affluent temporaire de la rivière» fait partie des lauréats du « Grand prix d’aménagement 2015 : comment mieux bâtir en terrains inondables constructibles ? ». La remise du prix à l’agence Eric Daniel-Lacombe a eu lieu le 22 mars 2016 par Ségolène Royal, ministre de l’environnement , de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationale sur le climat lors des assises nationales des risque naturels.

Programme

Réalisation de 8 logements locatifs accolés (2 x 4 pièces) (6 x 3 pièces).

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

574 m2

Coûts

1 083 893 €HT

Crédit photos

Michel PERREAU Photographe

Date de mise à jour

18/11/2016