Le Nautilus à Aulnay-sous-Bois - AULNAY-SOUS-BOIS

Rue Auguste Renoir, 93600 AULNAY-SOUS-BOIS

OBS-36
et PDR-38 : Une architecture au service du vegetal. Situé dans le quartier de la Rose des Vents au sein d’un secteur composé essentiellement de barres et de tours, Le Nautilus l’antenne jeunesse municipale constitue une des composantes du GPV (grand projet de ville) d’Aulnay sous Bois et de Sevran. Réalisée par une jeune équipe d’architectes, cette opération privilégie le contexte végétal dans lequel elle vient s’insérer. « C’est la végétation qui guide le bâti » revendique Bruno Palisson, ce qui crée aussi une difficulté à appréhender visuellement ce projet dans sa globalité. Créer une perméabilité entre le dedans et le dehors représente un parti fort de ce projetla salle polyvalente s’ouvre sur un jardin, la lumière naturelle entre au coeur de l’ouvrage par une ouverture zénithale de la circulation centrale. Les fonctions principales du bâtiment : l’ouverture à l’extérieur, les activités calmes et les activités bruyantes s’expriment à travers sa fragmentation en trois corps, utilisant chacun un matériau spécifique zinc, cuivre et bardage. Mais un des principaux mérites de ce projet est son respect par ses utilisateurs dans un environnement où le vandalisme s’exprime parfois. Le mot de l’architecte Paul Ka-sceng pour l’Atelier Po & Po L’antenne jeunes Rose des Vents à Aulnay sous Bois occupe un site exceptionnel, à l’intérieur duquel s’insère le bâtiment. Cette opération ne s’impose pas comme un objet autonome aux contours totalement visibles, mais s’insère dans le terrain, comme si elle ne voulait pas dépasser la frondaison des arbres qui l’environnent. Le choix de cet effacement relatif du bâti se complète d’un autre choix : offrir une partition de volumes différents et proposer des matériaux en osmose avec le site. L’édifice se compose de trois volumes indépendants, justement dimensionnés, aux fonctions spécifiques. L’un étant entièrement revêtu de cuivre, les deux autres de zinc et en bardage métallique. Ces trois corps sont reliés par une circulation en connexion directe avec l’extérieur. Ainsi chacun a le sentiment d’habiter une unité construite à échelle réduite et clairement identifiée. Si les volumes sont volontairement fragmentés, la perception d’ensemble est maintenue : le bâtiment est relié visuellement par la ligne brisée des toits. Situé au point de rencontre de deux volumes, le hall articule extérieur et intérieur par le biais d’une galerie, baignée de lumière naturelle qui ménage verticalement une grande fluidité. L’ouverture zénithale crée à la fois une effraction généreuse de lumière et une échappée visuelle sans limite vers le ciel. Architecture et nature occupent ainsi l’espace selon deux directions très marquées, mais ne s’opposent nullement. Elles coexistent, créent un contraste et s’écartent ainsi du mimétisme ou de la destruction. Effacement du bâtiment devant les exigences du site n’est pas synonyme de timidité ou de crainte de déranger un ordre, c’est la reconnaissance d’une dominance passagère à respecter. Le mot du maître d’ouvrage Olivier Prêtre, directeur de cabinet à la Ville d’Aulnay-sous-Bois Plus grande structure d’accueil du service municipal de la jeunesse, l’Antenne Jeunesse de la Rose des Vents présente un design particulièrement étudié, et s’inscrit dans le plan de dynamisation des quartiers nord. Ouverte aux jeunes de 12 à 18 ans depuis l’été 2001, elle propose, sur 500 m2, l’ensemble des services offerts dans les autres antennes : accueil quotidien autour du tennis de table, du baby-foot, de jeux de société…mais également du soutien scolaire et des activités sportives et culturelles. Il n’est par ailleurs pas exagéré d’affirmer l’identité socio-culturelle de ce nouvel équipement. Que ce soit avec l’espace informatique, la régie vidéo, l’équipe a pour objectif de développer la créativité des jeunes, les éveiller aux nouvelles technologies, et les fidéliser. Ce lieu comporte une salle documentation informatique et lecture, une salle d’arts plastiques, un laboratoire photo, et une grande salle polyvalente. Une structure irradiée de lumière naturelle qui représente aujourd’hui une formidable source d’activités et de créativité…

Programme

une salle polyvalente, une salle de ping-pong/ baby-foot, un atelier photo, un espace vidéo, un atelier arts plastiques, une documentation, une salle de lecture, un atelier informatique, une salle pour le soutien scolaire, un bureau pour l’animateur, l’accueil et les sanitaires

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

635 m2 (SHON)

Coûts

0,8 miilions d'euros HT

Documents

Crédit photos

CAUE 93

Date de mise à jour

29/07/2019