Le « ramonage » - Loupia

11300 Loupia

Ce projet a vu le jour dans le village natal du propriétaire, à l’emplacement d’un ramonetage (maison de vendangeurs) effondré dont seul le nom, «Cazaban», est conservé. A l’origine du projet, l’architecte a répondu au concours «la maison à 100 000 c», puis le procédé constructif a évolué vers une construction en maçonnerie avec charpente métallique et les prestations ont été améliorées.

La façade sud est équipée d’une coursive de deux mètres de large au rez-de-chaussée et à l’étage. Les persiennes protègent de la chaleur en été tandis que l’hiver, grandes ouvertes, elles laissent le soleil entrer par les baies vitrées. Les deux autres façades sont enduites dans le même ton que les enduits anciens du village.

Aujourd’hui, dans ce village organisé autour d’une église Monument Historique, la maison, dont le bois des persiennes se patine de gris, se fond petit à petit dans le paysage bâti.

Programme

Construction d’une maison de village

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

168 m2

Coûts

200 000 € HT

Crédit photos

Philippe Aramel

Date de mise à jour

20/04/2018