Logements collectifs sociaux - Enghien-les-Bains

95880 Enghien-les-Bains

Situé entre le cimetière de la Ville d’Enghien-les-Bains et l’avenue de la Division Leclerc le projet de construction de 14 logements locatifs pour Immobilière 3F s’articule avec les bâtiments avoisinants par des décrochés et des retraits de volumes.
La parcelle à cheval sur un EVIP (espace vert intérieur protégé) à permis d’articuler deux bâtiments. Le premier en R+ 3 et attique en alignement sur rue et le second perpendiculaire à l’arrière en R+2. Le bâtiment arrière permet d’offrir une seconde échelle urbaine plus domestique sur le cimetière.
L’accès se fait par un porche traversant. Le bâtiment sur rue propose, sur un parking en sous-sol, 8 logements traversants avec des typologies du 3 pièces au 5 pièces. L’attique offre un duplex ouvrant sur le grand paysage de la vallée de Montmorency.
A l’arrière, le bâtiment implanté est desservi par une circulation extérieure et comporte 6 logements studio et 3 pièces eux-mêmes traversant. Les enduits gris foncé des façades dialoguent avec le paysage urbain marqué par le cimetière.

L’approche environnementale de cette réalisation s’est attachée à développer plusieurs axes :
– Conforter les espaces verts et l’EVIP :
A l’arrière de la parcelle le projet s’est attaché à conforter les espaces verts existants de l’EVIP de 74m2. Implanté sur les deux parcelles mitoyennes, l’EVIP a une surface totale de 150m2. Les arbres existants ont été conservés et la plantation de nouveaux arbres renforcent le paysage.
– Initier une économie circulaire :
La démolition du pavillon existant sur la parcelle, a permis d’en réutiliser les matériaux comme les pierres de meulières, pour la construction du soubassement du nouveau bâtiment sur rue.
– Une construction favorisant les économies d’énergies :
Le projet est labellisé RT2012 Effinergie. Sa structure a été réalisée avec des briques de terre cuite à rupteur de pont thermique de type Monomur, complétée d’une isolation intérieure. La production d’eau chaude et de chauffage, normalement assurée par des chaudières individuelles pour des opérations comprenant peu de logements, est réalisée ici par une chaufferie centrale couplée à des panneaux solaires assurant 40% de la production d’eau chaude. Ces panneaux posés à plat sur la toiture du bâtiment arrière restent invisibles dans le paysage urbain.

Programme

construction neuve de 14 logements et un parking en sous sol

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

1 070 m2

Coûts

1 572 000 M € TTC

Crédit photos

© Hervé ABBADIE

Date de mise à jour

08/01/2020