Située sur une étroite parcelle en dent creuse, proche du quartier du Point du Jour conçu par Fernand Pouillon et en bordure de voie rapide, cette opération de treize logements sociaux répond à des règles d’urbanisme très strictes tout en conciliant les contraintes d’un contexte urbain dense et chaotique.
Elle accueillera pour une durée limitée de jeunes fonctionnaires de 18 à 45ans en insertion économique ou sociale.
Le budget est très serré, les surfaces réduites, de 27 à 32 m2, un important travail de programmation, d’insertion urbaine et de typologie a été entrepris avec la ville. La parcelle étroite, 13 mètres de large et 12 mètres de profondeur, se situe en secteur dense et est bordée par une voie rapide extrêmement bruyante. Le bâtiment ne peut dépasser R+6.
Sur la façade sur le quai, orientée au sud, les architectes proposent un dispositif acoustique et thermique simple, véritable espace tampon entre l’intérieur et l’extérieur, sous forme de loggia fermée qui met à distance les contraintes de bruit. Système de double peau avec une façade en verre sécurit et aluminium, elle est fixe et sert de garde-corps et ventile naturellement la loggia. La seconde peau intérieure est un panneau sandwich en aluminium avec des baies vitrées coulissantes toute hauteur et sur toute la longueur.

Programme

13 logements PLAI en résidence sociale meublée – bail à durée limitée

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

545 m2 (SHON), terrain 148 m2

Coûts

1 270 000 euros ( HT)

Crédit photos

Frédéric Delangle

Liens pages web

Date de mise à jour

28/06/2010