Architecture du XXe dans l’Yonne

Le 15 juin 1940, des bombardements détruisent la mairie d’Aillant-sur-Tholon et un quartier situé à l’angle des routes de Joigny et de Neuilly. La reconstruction de l’édifice communal est lente : au devis des réparations présenté au conseil en décembre 1940 par l’architecte départemental Mazoyer succèdera un projet d’aménagement et de reconstruction de la ville accepté sur le principe en 1943. En 1950, le chantier n’est toujours pas commencé. Plusieurs propositions sont à nouveau soumises à l’équipe municipale. Le choix est formulé en avril et les travaux débutent à la fin de l’année. L’inauguration officielle de la mairie a lieu le 11 septembre 1955. Mazoyer réalise un édifice empreint de classicisme et de références à l’architecture privée de la classe aisée bourguignonne. Face à l’église, il construit un petit palais municipal trapu, rythmé de travées minces et régulières, et percé de grandes baies. Les petits bois des vitrages, les lucarnes, les cheminées et les toits lourds couverts de tuiles accentuent le parallèle avec les demeures bourgeoises.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007 – Éditions Picard-2008

Programme

Reconstruction de la mairie

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

3 476 676 €

Crédit photos

CAUE

Date de mise à jour

02/01/2017