Mairie, agence postale et logements - Condorcet

26110 Condorcet

Construite au XIXe siècle, la mairie-école est desservie par la route départementale, aujourd’hui très fréquentée, qui traverse le village. Afin d’assurer l’accessibilité des espaces intérieurs et extérieurs de cet équipement public et la sécurité de son accès, le projet a consisté à retourner le bâtiment vers l’arrière. Son accès principal se fait dorénavant depuis un vaste espace public à l’opposé de la RD, où se situent stationnements, équipements publics et nouveau quartier d’habitat.
Une architecture résolument contemporaine signe la nouvelle entrée de la mairie. Un long portique en béton laissé brut de décoffrage est accolé au devant de la façade ordonnancée du bâtiment XIXe (4). Il donne une assise harmonieuse aux volumes bâtis en place, à la composition jusqu’alors disparate : un corps central coiffé d’une toiture à quatre pans et deux ailes latérales hétérogènes. Le portique est stabilisé par des voiles coulés en place et une casquette précontrainte couverte de zinc. Il se prolonge en une galerie couverte greffée à l’ancien préau (3). Elle protège une traverse piétonne entre rue principale et espace de stationnement. Un parvis en béton désactivé éloigne les véhicules et rassemble les dessertes piétonnes de la mairie et de l’école. Cette extension abrite la salle du conseil et des mariages, largement ouverte sur le site du village perché par une suite de fenêtres jointives. Elle permet aussi d’accéder au bâtiment XIXe restructuré. L’accueil du public est associé à l’agence postale communale (2). Les espaces de travail des agents et des élus trouvent naturellement leur place dans les autres pièces au rez-de-chaussée. La lumière est traversante de façade à façade, le percement des épais murs porteurs assure également la fluidité des circulations, la transparence entre les espaces. La confidentialité des échanges est garantie par d’épaisses cloisons-meubles dessinées avec soin. Une nouvelle cage d’escalier, ménagée à l’angle du corps central du bâtiment, permet un accès indépendant depuis la rue principale (1). Elle dessert les archives et deux logements communaux entièrement réhabilités dans les étages.
Le doublage des murs et plafonds en placoplâtre perforé assure la qualité acoustique des pièces et l’isolation phonique entre les étages. L’ensemble de l’édifice est isolé par l’intérieur pour conserver en façade les matières (béton brut et pierre de taille) et les modénatures (encadrements et appuis en saillie), la toiture est sur-isolée avec 46 cm de laine de roche. Toutes les menuiseries sont en pin abouté, traité en vernis naturel sur l’extension et en peinture Naboco sur l’existant. Une pompe à chaleur air-air réversible a été choisie pour le confort en toute saison et l’intermittence d’usage de la mairie.

Texte CAUE de la Drôme

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

476 m²

Coûts

Coût d'opération : 780 000 € HT dont 673 400 € HT de travaux (bâtiment+ abords)

Crédit photos

CAUE 26 et Catherine Peysson

Date de mise à jour

22/06/2020