Architecture du XXe en Saône-et-Loire

La cohérence des élévations ne laisse pas soupçonner d’emblée que cette vaste habitation est le résultat de deux chantiers séparés de sept ans. Une légère distinction dans l’appareillage des mœllons et dans le traitement de la toiture est à peine perceptible. Edifiée par la SPBTP pour les propriétaires de la société, la maison affiche un vocabulaire architectural caractéristique des années 1950-1960. Les chaînages d’angle en mœllons, les pavés de verre, les menuiseries (cadres des baies, persiennes et portes), les couvertures et les éléments de clôture concourent à la création d’un ensemble exemplaire de la production de cette période. Agrandie pour permettre l’indépendance du fils des commanditaires (le chantier de 1965 offre à l’édifice une entrée supplémentaire, une nouvelle chambre et une seconde salle de bains), l’habitation est largement ouverte sur l’extérieur. Elle bénéficie de plus d’un jardin d’hiver et d’une grande terrasse.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007 – Éditions Picard-2008

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

09/11/2016