Maison d’accueil spécialisée - Lure

10 rue des sources, 70200 Lure

Le terrain sur lequel s’implante le projet se situe à proximité du centre-ville de Lure, au Nord Est ; il était déjà, à l’époque, occupé par un bâtiment qui regroupait un Foyer de vie et une Maison d’Accueil Spécialisé, ainsi que deux logements de fonction avec garages (qui ont été démolis). Connectée au foyer de vie existant et protégée de la voie publique par une protection plantée, la nouvelle Maison d’Accueil Spécialisé s’insère dans un environnement résidentiel à dominante boisée (cimetière, lycée…).

Clarté des intentions

L’organisation générale du projet dispose l’ensemble du programme de plain-pied et conserve une relation ponctuelle avec le foyer de vie existant. L’objectif principal ayant été de traduire une organisation rationnelle, fonctionnelle et claire. Dans ce but, une diversité architecturale servant de repère aux résidants a été travaillée par différents volumes avec des hauteurs et des vêtures qui varient. Une protection en parement brique permet ce jeu de couleur. Le pôle central donne donc accès à 2 maisonnées de 12 chambres chacune, aux lieux de vie, à l’Espace de rééducation (dont la balnéothérapie) et au pôle administratif. L’hébergement en « maisonnées » permet aux résidents de recréer le lieu d’une famille regroupée, vivant sous le même toit.

Ouverture sur l’extérieur

La disposition des différents pôles créent des patios, des cours intérieures plantées, arborées, comme des « fenêtres sur la nature ». Les différents patios sont conçus comme des petits jardins à thème (par couleur, jardin des senteurs, potagers,…). Leur végétalisation utilise des essences locales afin d’assurer le maintien de la biodiversité en ville. Des loggias animent les façades et les protègent des intempéries et du soleil. Des baies toute hauteur, dans les chambres et les séjours, apportent beaucoup de lumière aux pièces et offrent aux résidants une vue sur l’extérieur, qu’ils soient en position assise ou couchée.

Appropriation des espaces

 Un salon est créé entre les deux Unités de Vie pour raccourcir les distances à parcourir et favoriser les relations entre résidents. Les entrées des chambres sont assemblées par deux, en retrait de la circulation du dégagement, pour tisser un lien relationnel entre résidents voisins. Le volume de la chambre a été étudié pour répondre au souhait de créer, d’une part l’espace nuit traditionnel, et de privilégier également l’espace privatif du résidant souhaitant pratiquer des activités individuelles personnelles dans sa chambre. Dans l’harmonie de la coloration générale, chaque chambre est personnalisée avec une nuance différente.

Texte Lamboley Architectes Office

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1900 m2 SU

Coûts

4 041 650 € HT

Crédit photos

Waltefaugle Nicolas

Date de mise à jour

18/06/2018