Maison de la ruralité - Noroy-le-Bourg

2 route de Cerre-les-Noroy, 70000 Noroy-le-Bourg

La Maison de la Ruralité a été entièrement réalisée en chanvre, poursuit deux objectifs : – Former des hommes à l’utilisation du chanvre comme matériau de construction. – Abriter un musée de la ruralité avec le transfert du matériel hippomobile qu’abritait la ferme-musée d’Oppenans. Elle a été financée par la ville de Noroy-le-Bourg dans le cadre de son plan de développement rural. La construction de la maison de la ruralité a été et sera encore un chantier école. Le Greta 70 a formé 7 formateurs franc-comtois à la construction et à la rénovation en chanvre. C’est l’association « Construire en chanvre » qui a assuré les cours théoriques et les formations pratiques qu’ils ont reçus. Ils vont maintenant pouvoir transmettre leur savoir localement. La maison de la ruralité : c’est aussi un exemple grandeur nature de ce que l’on peut faire avec le chanvre. En effet, l’intérieur expose les trois techniques de construction en chanvre : les briques, coupées à la scie égoïne ; le projeté, du chanvre sec est mouillé au sortir d’une bétonnière et vient former une isolation de 50cm d’épaisseur ; et le coffrage. Les finitions sont plus ou moins grossières et colorées selon le résultat souhaité. Cela peut aller des morceaux de laine aux aspérités visibles, au crépi intérieur nuancé et tout à fait lisse. Si pour l’instant le chanvre ne peut se passer d’une ossature bois, il y a fort à parier que les forêts franc-comtoises sauront fournir l’étayage nécessaire à ce type de construction. La maison de la ruralité est composée d’une zone de bureaux et d’un espace atelier & exposition de 200 m2. L’objectif est de maintenir une température de 12° sans chauffage dans la zone atelier et une température de confort règlementaire dans les bureaux. La maison de la ruralité fera l’objet d’un suivi de performance thermique, il s’agit d’une construction expérimentale accompagnée par un bureau de contrôle. La modélisation thermique de ce type de bâtiment est complexe, les logiciels utilisés pour la RT 2005 ne donnent pas des résultats significatifs pour les bâtiments en chanvre, en paille ou en terre. Du point de vue du calcul règlementaire, la performance thermique du bâti (murs chanvre de 30 cm et un isolant chanvre de 30 cm en toiture) se situe aux environs de 70KW/m2. Cette valeur sera confrontée aux consommations relevées sur site. La très forte inertie des murs va très probablement permettre d’atteindre des consommations beaucoup plus faibles que les valeurs théoriques réglementaires. Le bâtiment est équipé d’une pompe à chaleur, qui a permis de chauffer en période hivernale avec un bon niveau de confort. La région de Vesoul en Haute Saône n’est pourtant pas connue pour sa douceur hivernale. Un retour d’expérience

Texte claude Eichwald

Programme

Construction en osature bois et en chanvre d’une maison de la ruralité

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

364 m2 (SHON)

Coûts

435 000 €

Crédit photos

Atelier d'architecture du pic

Date de mise à jour

17/02/2016